Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Tautavel (Pyrénées Orientales) : attentat criminel contre un défenseur de l’environnement
par Marc Laimé, 28 juillet 2021

Dans la nuit du 22 au 23 juillet 2021, aux environs de quatre heures du matin, un incendie criminel a totalement détruit la voiture du président d’une association de défense de l’environnement, garée dans la cour de son domicile, dans le village de Tautavel, dans les Pyrénées orientales, jusqu’ici davantage connu pour sa célèbre grotte, qui attire depuis une dizaine d’années des hordes de touristes. Le village et sa région sont hélas aussi en butte à des pollutions gravissimes aux pesticides de ses ressources en eau potable, provoquées par une viticulture qui en use sans limites depuis des décennies. Les défenseurs de l’environnement dénonçaient depuis des années sans succès l’incurie des autorités publiques. Jusqu’à l’attentat criminel qui vient de les frapper.

L’affaire vient de loin, comme l’évoquait déjà en mai 2013 le quotidien local L’Indépendant :

« Site naturel remarquable, les gorges de Gouleyrous subissent, l’été, de nombreuses incivilités. Plusieurs décisions ont été prises en conseil municipal.Tout le monde, habitants du coin et visiteurs, s’accorde à dire que les gorges des Gouleyrous creusées par le Verdouble sont d’une rare beauté. Ce site naturel remarquable subit depuis de nombreuses années des outrages dus à son envahissement au cours de la période estivale par des centaines de personnes qui ne respectent pas les interdits et font preuve d’une grande incivilité. La nature et l’eau du Verdouble (pompée pour la consommation) sont régulièrement et profondément souillées (excréments, détritus en tout genre, plantes arrachées, arbres blessés, vignes saccagées...) au point qu’il est impossible d’emprunter certains sentiers proches des gorges et que la population locale a déserté ce qui pourrait être un petit coin de paradis. Les municipalités successives ont essayé, en vain, de préserver le site en y interdisant la baignade, les grillades et en réglementant le stationnement (…)

Or la baignade était interdite sur le site par un arrêté… datant de 2006 !

En 2016 les pouvoirs publics, en dépit d’une situation déjà alarmante, promeuvent l’aménagement d’un parking de 400 places, payant (d’abord 5, et désormais 8 euros !) aux abords du site, ce qui accroît encore le nombre de visiteurs… Parking dont l’association de défense de l’environnement dénonce le caractère illégal, pointant notamment la situation de conflit d’intérêts de certains de ses promoteurs.

En 2019 les habitants de la commune sont privés d’eau pendant 43 jours pour cause de pollution aux pesticides.

En octobre 2019, dans le cadre d’une enquête publique diligentée pour trouver une autre ressource en eau potable, l’installation d’eau potable à Tautavel est décrite dans le rapport du commissaire enquêteur Mme Germaine Niqueux, comme : « Le captage « Verdouble las canal » dans les eaux superficielles, autorisé dans les années 30, mal entretenu, semble totalement obsolète, insuffisant en quantité, voire dangereux en qualité ».

Le 22 juin 2020, l’association interpelle à nouveau la commune :

« Tautavel possède-t-il une aire de lavage d’engins agricoles aux normes et homologuée ? La commune de Vingrau, avec qui nous partageons pourtant le SCOT Plaine du Roussillon, a effectué cette démarche avec la construction d’une aire de lavage homologuée. »

En février 2021 l’association fustige l’existence, au su et au vu de tous, d’une décharge illégale sur le territoire de la commune :

https://www.lindependant.fr/2021/02...

Nouveau rebondissement en mai 2021, comme le relatait à nouveau l’Indépendant :

« L’Association tautavelloise pour l’information et la sauvegarde (Atis) s’attaque au problème de la baignade, interdite de longue date mais toujours pratiquée, dans le plan d’eau des Gouleyrous, en amont du forage qui alimente la commune en eau potable. Afin de résoudre le problème, la structure plaide pour une réduction drastique de la jauge du parking implanté sur le site en 2016 avec l’aval des pouvoirs publics, mais selon elle "sans permis d’aménager".

Nouveaux remous dans la controverse autour de l’eau potable à Tautavel. Depuis que le village en a été privé pendant deux mois l’été dernier en raison d’une pollution aux pesticides, l’Association tautavelloise pour l’information et la sauvegarde (Atis) ne laisse plus rien passer. Cette fois, c’est la gestion du plan d’eau des Gouleyrous, en bordure de la D9, qui est dans sa ligne de mire (…)

Ce n’est que le 15 juillet dernier que les travaux débutent enfin, comme le relatait ce même jour l’Indépendant.

« Les travaux ont débuté ce lundi sur le site remarquable des Gouleyrous. Leur objectif : mettre en place une clôture de deux mètres de haut de chaque côté de l’étang, où se trouve le captage d’eau de la commune de Vingrau, afin de faire respecter l’interdiction de baignade décidée il y a plus de quinze ans.

En ce début d’été, l’Agence régionale de santé (ARS) a décidé de changer de braquet. En demandant à la municipalité de Tautavel de protéger le captage d’eau potable de la commune de Vingrau, situé sur le plan d’eau des Gouleyrous. Et pour cause : chaque été, le site est pris d’assaut par les baigneurs malgré l’interdiction de faire trempette en vigueur depuis 2006. Pas idéal pour la protection des captages… »

Le week-end suivant le Préfet en personne visite le site, après avoir enjambé une corde posée à cinquante centimètres du sol, et pique-nique même sur place…

Au lendemain de l’attentat, le président de l’association diffuse le communiqué ci-après :

"Incendie apparemment criminel au domicile du président d’une association à Tautavel ?

À quatre heures du matin, le véhicule du président d’une association à Tautavel a subitement pris feu par l’arrière dans la cour de son domicile. Compte tenu de la proximité du véhicule des habitations, un drame a été évité de justesse grâce à l’intervention rapide des pompiers. Une plainte contre X a été déposée auprès des services de la gendarmerie.

Cet incendie intervient dans un contexte très tendu dans le village de Tautavel. En effet, l’association que préside la victime de cet incendie, mène des actions de protection de l’environnement qui ne semble pas être au goût de tous, si l’on en juge les menaces qu’il a subies sur les réseaux sociaux.

La récente fermeture du site du Gouleyrous exigée par l’ARS serait-elle à l’origine de cet acte criminel ? Une plainte a donc été déposée auprès des services de la gendarmerie.

En tout état de cause, l’intimidation recherchée n’aboutira pas. L’association entend poursuivre les actions en cours auprès du tribunal administratif concernant l’infraction au code de l’urbanisme d’un parking illégal pour laquelle la commune a été mise en demeure. Deux plaintes sont également en préparation concernant cette même affaire.

De nombreuses associations nous apportent d’ores et déjà leur soutien. »

Voiture incendiée -.

DR

Lire aussi :

- L’homme de Tautavel

https://fr.wikipedia.org/wiki/Homme...

- Pyrénées-Orientales : la voiture de l’opposant au parking du Gouleyrous à Tautavel incendiée devant son domicile

https://www.lindependant.fr/2021/07...

L’Indépendant, 29 juillet 2021.

PDF - 1.7 Mo
L’Indépendant, 22-03-21 -.
PDF - 92.3 ko
Déclaration Usagers de l’eau 66, 27-07-21 -.
PDF - 2.2 Mo
Association à Mairie 22-06-21 -.
PDF - 147.6 ko
SAGE Agly 2021 -.
PDF - 1.3 Mo
Journal de l’Agglo, avril-mai-juin 2021 -.
PDF - 1 Mo
Association à Mairie 29-01-21 -.
PDF - 4.3 Mo
Association à Préfecture 20-08-20 -.
PDF - 1 Mo
L’Indépendant 24-07-20 -.

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!