Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
A Vittel, Nestlé invente le miracle de la multiplication des eaux
par Marc Laimé, 1er août 2021

Alors que la publication du rapport de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur l’eau confirme la gravité de la situation, l’association L’eau qui mord, qui se bat dans la région depuis des années contre les pratiques de la multinationale continue à documenter les dernières « inventions » de la firme.

« Rendons grâce à Nestlé Waters qui a trouvé la solution pour redonner de l’eau aux populations du monde dont elle siphonne progressivement les nappes !

C’est écrit dans son communiqué du 29 juin relayé par Vosges-Matin - Crédit Mutuel du 12 juillet : sur 48 sites de Nestlé-Waters dans le monde - dont Vittel -, la multinationale veut « retenir plus d’eau dans la nature que l’entreprise n’en utilise dans le cadre de ses activités ».

A travers ces « initiatives » soutenues par les Etats, Nestlé veut profiter au maximum de l’or bleu des nappes souterraines en contribuant à apporter aux habitants une eau venue d’ailleurs, canalisée, recyclée, traitée, au robinet, au goutte à goutte dans les cultures de ses métayers…

A Vittel, Nestlé a entrepris de « renaturer et restaurer » le ruisseau Petit Vair.

Ce projet, qui remonte à 2008, est censé « compenser » la zone naturelle détruite par Nestlé lors de l’extension de son usine sur une parcelle cédée par la commune de Vittel.

Sauf que les deux kilomètres de ruisseau « renaturés », coulent entre deux propriétés de Nestlé, le golf et l’hippodrome. Sur cette portion, proche d’un captage Hépar, le lit et les berges appartiennent à la multinationale.

Ce point n’a pu échapper aux préfets ni aux maires successifs qui auraient dû exiger des mesures compensatoires en zone communale. Et il y avait de quoi faire : à Vittel, le ruisseau qui traverse la ville est entièrement bétonné et reçoit de multiples égouts. Une fois de plus, ces « responsables » servent les intérêts de Nestlé au lieu de servir l’intérêt général.

Cette opération de verdissement mobilise tout le système Nestlé dont la Vigie de l’Eau bien sûr. La multinationale et ses complices espèrent faire oublier les décharges de BTP et de plastique révélées en 2021 par les lanceurs d’alerte et le Collectif Eau 88.

Derrière ses objectifs soi-disant écologiques, Nestlé pourrait bien avoir en tête un complément de solution au problème du manque d’eau sur le secteur. Un scénario évoqué par l’association Blockchain Valley Vittel aujourd’hui mystérieusement évaporée : captations dans le ruisseau Petit Vair, retenues d’eau sur les terres accaparées par Nestlé ?!

Les projets sur Vittel et autres sites dans le monde s’appuient sur l’auto-certification d’AWS, une organisation regroupant notamment Nestlé, Danone, Coca-Cola, Véolia, l’ONG WWF, une Agence de coopération suisse pilotée en sous-main par Nestlé... ce qui n’a rien de rassurant.

Nestlé continue d’avancer masqué.

A Vittel, le scandale d’accaparement de la rivière par Nestlé s’ajoute aux scandale de l’accaparement et épuisement des nappes d’eau, scandale de l’accaparement des terres , scandale de la prise illégale d’intérêts par une élue et la Vigie de l’eau, scandale des forages illégaux, scandale des décharges BTP et décharges de plastique… Sans oublier les suppressions d’emplois qui vont continuer (4 500 en 1975, 900 aujourd’hui) …

L’État cautionne, les élu.es cautionnent, des ONG cautionnent, les syndicats maisons cautionnent, la presse aux ordres cautionne, la population cautionne ou se tait…

Quand finiront-ils par comprendre que Nestlé pille, pollue, profite, enfume ?

Quand cesseront-ils d’obéir, de servir, de (se) mentir ? Quand se mettront-ils à parler, à penser ?

Du côté défenseurs de l’eau et de la liberté, la lutte continue !

L’eau pour la vie, pas le profit !"

Pour en savoir plus, LIRE l’intégralité de la publication de L’eau qui mord ici :

https://www.calameo.com/read/005601...

Plus d’information sur la situation avec Nestlé à Vittel et dans le monde sur

https://www.leauquimord.com/

On continue de signer et partager la pétition Sum of Us en soutien au lanceur d’alerte sur les décharges plastiques contre qui Nestlé persiste à porter plainte malgré près de 150 000 signatures !

https://actions.sumofus.org/a/nestl...

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!