Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Siaap : polémique au Conseil de Paris
par Marc Laimé, 22 mars 2018

La conseillère de Paris Danielle Simonnet (La France insoumise), a longuement interrogé en séance du Conseil à l’Hôtel de ville Anne Hidalgo et son adjoint à l’assainissement Mao Peninou, 1er Vice-président du Siaap, sur les différentes affaires affectant le syndicat. Malaise et contre-vérités.

Danielle Simonnet reproche notamment à la Ville de Paris d’avoir voté à l’unanimité en 2016 le principe de la création d’une SemOp à l’usine de Valenton, décision à l’origine de l’attribution d’un marché déféré en justice par le Préfet de Région, et qui vient d’être suspendu.

Or Mao Peninou persiste et signe, allant même jusqu’à juger excellent le concept de SemOp, déclarant avoir étudié l’idée de l’appliquer à Paris ! En reprenant à son compte l’argument publicitaire totalement mensonger, inventé par Suez, selon lequel la SemOp permettrait à la collectivité de mieux contrôler le marché confié par la personne publique à l’entreprise privée, l’adjoint à l’assainissement d’Anne Hidalgo encourt le reproche d’ajouter la duplicité à l’incompétence, ici manifeste.

Au-delà, s’éloignant à plusieurs reprises de la vérité des faits, les réponses de la maire de Paris et de son adjoint ne sont pas à la hauteur de l’évènement. Arguant de leur non participation à la Commission d’appel d’offres du syndicat, s’agissant de l’attribution des trois marchés colossaux qui font aujourd’hui l’objet d’investigations conduites par le Parquet national financier, Mao Péninou ajoute, ce qui est totalement risible, qu’à leur demande les élus siégeant au Siaap ont renoncé à leurs indemnités. Plus grave, il continue à affirmer avoir été rassuré par un audit… qui n’a jamais été effectué !

Chaque jour ou presque apportant désormais son lot de nouvelles révélations, comme dans la toute dernière livraison du Canard enchaîné, l’exercice d’équilibrisme qui consiste à se féliciter des efforts de transparence récemment engagés (lesquels ?), d’affirmer appuyer pleinement l’action de la justice, tout en réitérant l’importance qu’apporte Paris à son partenariat avec le Siaap est parfaitement grotesque en la circonstance.

L’ensemble est aussi crédible qu’un sous-directeur de kolkhoze ukrainien se défendant de ne pas avoir atteint les objectifs du Gosplan en incriminant Lyssenko à l’aube du dégel kroutchévien...

Cash investigation en replay

https://www.francetvinfo.fr/replay-...

Lire aussi :

- Les Ämes mortes du Grand Paris

https://blog.mondediplo.net/2015-05...

Carnets d’eau, Le Monde diplomatique, 12 mai 2015.

- Le Siaap ne doit pas être privatisé

http://www.eauxglacees.com/le-siaap...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 26 octobre 2016

- Baignades en Seine : le coup de pied de l’âne du SIAAP

http://www.eauxglacees.com/baignade...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 31 octobre 2016

- Edouard Philippe et Nicolas Hulot piégés dans l’une des plus graves affaires de corruption française ?

http://www.eauxglacees.com/SIAAP-Ed...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 20 mai 2017

- Siaap : mystérieux incendie puis accident chimique à l’usine d’Achères

http://www.eauxglacees.com/Siaap-my...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 5 mars 2018.

Le SIAAP en pleine tourmente judiciaire

- « Soupçons de favoritisme autour d’un marché des eaux usées attribué à Veolia », Emmanuel Lévy, Marianne, 5 décembre 2017.

- « Ile-de-France : les communistes en eau trouble », Emmanuel Lévy, Marianne, 27 janvier 2018.

- « Les égouts franciliens cachent une agence de voyage pour élus », Hervé Liffran, Le Canard enchaîné, 14 février 2018.

- « Plongée en eaux troubles », Thierry Gadault, Michalon éditeur, 22 février 2018.

- "Communiqué de presse de l’ACME et du FRICC : dépôt de plainte contre X concernant l’attribution du marché de l’usine d’épuration Seine-Amont de Valenton (94) du SIAAP à Veolia”, 1er mars 2018.

- « La justice enquête sur le juteux marché des eaux usées – Bataille pour l’eau de nos robinets », Mathieu Lehot, Ebdo, 2 mars 2018.

- Un adjoint d’Anne Hidalgo interpelle le procureur sur le Siaap

https://www.capital.fr/economie-pol...

Capital.fr, 9 mars 2018.

- “En Ile-de-France, les dessous du marché des eaux usées remontent à la surface”

http://www.liberation.fr/france/201...

Renaud Lecadre, Libération, 13 mars 2018

- "Scandale de l’eau : entre la justice et Cash investigation, le Siaap cerné de toute part

https://www.marianne.net/economie/s...

Emmanuel Lévy, Marianne.fr, 13 mars 2018

- "Révélations sur des soupçons de corruption sur le marché de l’eau parisien"

http://www.lemonde.fr/police-justic...

Franck Johannès, Le Monde, 13-03-18

- « Scandale dans nos tuyaux », Cash investigation, France 2 à 21 heures le 13 mars 2018.

impression

commentaires

1 Siaap : polémique au Conseil de Paris

Marrant, cette dame qui demande que Paris ait une régie publique d’assainissement des eaux usées ...

poste par X - 2018-03-22@17:17 - Répondre à ce message
2 Siaap : polémique au Conseil de Paris

Quand on entend le maire-adjoint de l’assainissement de Paris applaudir à deux mains la SemOp de Valenton, et souhaiter que le concept soit acclimaté dans la capitale, le propos n’est pas totalement oiseux, fut-ce à titre préventif...

poste par Marc Laimé - 2018-03-22@17:46 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!