Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Réchauffement climatique : le sondage qui tue…
par Marc Laimé, 3 juillet 2007

L’Ifop a rendu public le 30 juin 2007 les résultats d’un sondage réalisé pour Ouest-France, Good Planet.org et France 2. Si les Français considèrent le réchauffement climatique comme le phénomène le plus inquiétant en matière d’environnement, ils privilégient pour le combattre « les mesures les moins inquiétantes pour eux »… Notre Grenelle de l’environnement s’annonce bien…

Vous n’avez pas manqué de constater qu’Eaux glacées se délecte des sondages.

Le dernier en date va contraindre notre fana des programmes et de la culture des résultats, M. Jean-Louis Borloo, à déployer sa vibrionnante énergie pour tenter d’éviter de considérables écueils…

A la question "quelles sont parmi les menaces suivantes celles que vous jugez les plus préoccupantes ?", 76% des personnes interrogées répondent donc le réchauffement climatique et ses conséquences.

« Un peu plus de la moitié des sondés citent la pollution des eaux (55%) et de l’air (53%). Les résidus de pesticides dans l’alimentation sont cités par 49% des Français suivis par la gestion et le stocks des déchets nucléaires (45%) et l’épuisement des ressources naturelles (42%). »

Ici JLB a donc eu grand tort de ne pas prononcer une seule fois les vocables « eau », « pesticides » et « nucléaire », dans son ébouriffant discours programme prononcé le vendredi 27 juin dernier…

Mais ce n’est pas tout, le pire est à venir.

« Pour lutter contre le réchauffement climatique, les Français privilégient les mesures les moins contraignantes pour eux, et 60% des personnes interrogées estimeraient "très efficace" d’obliger les constructeurs automobiles à concevoir des véhicules qui consomment moins et des voitures électriques. »

L’épouvantable syndrôme Nimby semble donc bien s’être acclimaté à « l’exception française ». Va falloir ramer. C’est pas demain la veille que PSA et Renault, qui préparent chacun une gamme de 40 nouveaux modèles d’ici moins de trois ans, vont nous fourguer des Super Logan qui roulent à 60 et consomment du jus de betterave…

Et ça continue :

« Les Français sont favorables (57%) à la taxation des importations en provenance de pays qui ne respectent pas l’environnement et la moitié des sondés (52%) jugent "très efficaces" des subventions au transport par rail et sur l’eau afin de les rendre moins chers que le transport routier. »

Là on se pince, je vois déjà la super TVA sur les tee-shirts à 50 centimes d’euros made in China, et la relance du fret SNCF, que tous les gouvernements successifs ont conduit au cimetière depuis trente ans !

« En revanche, des mesures comme l’augmentation du prix du carburant et l’abaissement des limitations de vitesse ne seraient jugées "très efficaces" que par 6% et 17% des sondés. »

C’est bien la peine d’avoir flanqué des radars partout ! Mauvais français !

Enfin pas tant que cela :

« Pour protéger l’environnement et lutter contre le réchauffement climatique, les Français se font d’abord confiance : 40% des sondés estiment le citoyen l’acteur le plus efficace dans cette lutte. Un quart des sondés (26%) font d’abord confiance à l’Etat et 19% aux entreprises. »

Vive moi ! Là je crains un peu que nos amis sondeurs n’aient sondé que de gentils bobos abonnés à l’AMAP du coin, et grands consommateurs d’ampoules basse consommation.

L’ennui c’est que l’agenda caché de notre fameux Grenelle vise justement à procurer de fastueux nouveaux leviers de croissance aux zentreprises (vertes) qui se consument d’impatience dans les starting-blocs, et ont déjà débloqué en urgence d’invraisemblables budgets de com (verte) pour toute l’année 2008. Encore raté !

(L’enquête a été réalisée les 20 et 21 juin par téléphone auprès de 959 personnes âgées de 18 ans et plus.)

Notre fameux Grenelle s’annonce décidément comme un grand moment.

A suivre…

impression

commentaires

1 Faisons confiance aux gens pour être raisonnable…

Oui, faisons confiance aux consommateurs pour consommer des produits qui respectent l’homme et son environnement. Faisons confiance aux agriculteurs et aux pisciculteurs pour respecter leur environnement, leurs ressources et/ou leurs bêtes. Faisons confiance aux pêcheurs et aux chasseurs pour ne pas épuiser les ressources naturelles… etc.

On est mal barré ! (Ah, l’égoïsme…)

poste par X - 2007-07-3@19:23 - Répondre à ce message
2 Réchauffement climatique : le sondage qui tue…

Y avait-il de VRAIES propositions dans les différentes réponses possibles ? Quid de l’amélioration des transports collectifs par exemple ?

Les questions et les propositions sont un peu cliché, non..? Les sondages ne servent finalement qu’à confirmer l’opinion qu’ils nourrissent.

poste par Alex - 2007-07-3@20:15 - Répondre à ce message
3 Réchauffement climatique : le sondage qui tue…

Peut-être la majorité d’entre nous (au moins 53 % ?) pense-t-elle, comme Claude Goasgen (1), qu’il suffit de fabriquer plus de réfrigérateur et de bombarder les pôles avec de la glace à Pastis ?

(1) http://video.aol.com/video-detail/i...

poste par Jan Vanier - 2007-07-3@22:29 - Répondre à ce message
4 Réchauffement climatique : le sondage qui tue…

Ce sondage donnerait envie de se bidonner si la question n’était pas aussi grave.
Finalement les français ne font que confirmer leurs derniers votes.

poste par Matrix - 2007-07-3@23:42 - Répondre à ce message
5 Réchauffement climatique : le sondage qui tue…

Eh oui, ceci se confirme aussi par les réactions dominantes que je capte ça et là quotidiennement. En réalité fort peu de gens sont prêts à remettre en question leur mode de vie et beaucoup s’imaginent que la science finira par résoudre tous les problèmes. Fort peu encore ont intégré l’idée de la finitude du monde et plus banalement que la voiture et le mode de transport individuel sont déjà des objets du passé. Tout ce qui ne se fera pas par anticipation se fera fatalement plus tard dans la douleur. Par la force des choses...

poste par Zlotzky - 2007-07-3@23:48 - Répondre à ce message
6 Réchauffement climatique : le sondage qui tue…

"de gentils bobos abonnés à l’AMAP du coin"
Bof, pas vu beaucoup de bobos dans les AMAP.

poste par X - 2007-07-4@11:52 - Répondre à ce message
7 Réchauffement climatique : le sondage qui tue…

A Paris, qui compte quelques AMAP, si...

poste par Marc Laimé - 2007-07-4@11:57 - Répondre à ce message
8 Réchauffement climatique : le sondage qui tue…

que dire et que faire ? Sur un domaine va se construire un complexe (surtout pour une clientèle anglaise) qui va comprendre une piscine intérieure et plusieurs piscines exterieures tout cela avec une très grande plus-value et l’accord d’un maire qui a donné, lors des éléctions présidentielles sa voie à Dominique Voynet. On nous raisonne pour économiser l’eau et ou va-t-on ?

poste par fanfan - 2007-07-5@07:16 - Répondre à ce message
9 Réchauffement climatique : attention à la manipulation

Attention à l’utilisation du réchauffement climatique par l’industrie nucléaires pour essayer de nous rajouter des rations de leur sale marchandise.

Voici pourtant un bon argument pour montrer que le nucléaire n’a pas d’avenir, c’est la déplétion de l’uranium.

Voir cet excellent article :
http://travail-chomage.site.voila.fr/energie/fin_uranium.htm

Pour résumer, nous aurons une pénurie d’uranium dès 2015, avant le "peak uranium" de 2025, comme nous aurons le "peak oil" avant 2010 selon toute vraisemblance et de même après un petit répit pour le gaz et le charbon.

Celà est en dehors des préoccupations de la plupart d’entre nous et c’est bien dommage. Et puis, sans doute faudrait-il s’en préoccuper pour ne pas avoir à avaler des couleuvre lors d’un futur "Grenelle de l’environnement" déjà bien médiatisé.

Vous verrez que le CO2, c’est comme le chien que l’on accuse de la rage, cela peut servir de prétexte pour des politiques qui n’ont rien d’écologiques.

poste par Lullaby - 2007-07-9@23:35 - Répondre à ce message
10 Réchauffement climatique : le sondage qui tue…

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est ce que nous voulons en réalité ; et ça, ce n’est pas nouveau, c’est ce que nous cherchons depuis longtemps..mais quoi ?
Tant nous ne nous connaissons pas, que nous ne savons pas ce qui nous anime, nous passerons à côté ; il y aura moins de pollution éventuellement puisque cela dépend en réalité du bon vouloir les maîtres du monde, mais il y aura des guerres, l’horreur habituelle et la bétise au quotidien.

Nous ne voulons pas que les choses changent, puisque nous n’acceptons pas la nature telle qu’elle est ; nous considérons la nature lorsqu’elle va dans notre sens, mais nous la haïssons quand elle emporte nos vies.
Nous ne sommes pas prêts à mourir ; l’homme est tout sauf l’abnégation ; il est un obsédé du contrôle et cherche à tout contrôler...pourvu que ça lui soit bénéfique et que ça assure sa pérennité(en l’occurrence sur la Terre, mais sur une autre planète éventuelle) ;en défendant les espèces menacées, il sait au plus profond de lui, qu’il ne défend en fait que la chaine alimentaire, celle qui lui permet de subsister.
Il serait prêt à ne pas permettre à un astéroïde de donner un nouvel essor à l’évolution(ce qui ne fut point le cas des dinosaures qui eux, n’avaient pas cette possibilité intellectuelle de se prémunir contre leur Armageddon)
Bref, l’homme est un calculateur effréné qui s’ignore par manque de réflexion, un manitou, un omniprésent sous forme d’altruiste, toujours prêt à survivre par le calcul, ou par la force mais pas par l’abandon de soi ; la peur de mourir peut-être ?

poste par Guy Bouscary - 2009-12-18@12:35 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!