Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Plainte contre Suez environnement attaquée devant l’OCDE par des syndicalistes et consommateurs américains
par Marc Laimé, 9 juin 2011

Utility Workers Union of America et Food & Water Watch ont déposé le 9 juin 2011 une plainte en vertu d’une convention internationale sur les pratiques de travail et environnementales d’United Water, compagnie des eaux américaine, filiale de Suez Environnement.

La plainte, que les deux organisations ont présenté conformément aux lignes directrices pour les entreprises multinationales adoptée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), porte à la fois sur la manière dont United Water traite ses employés et sur l’impact de ses activités sur l’environnement.

Les lignes directrices de l’OCDE sont conçues pour promouvoir un comportement responsable des entreprises multinationales dans tous les pays au sein desquels elles opèrent.

« Les travailleurs dans les services d’utilité publique ont été étonnés par la conduite de mauvaise foi d’United Water dans les négociations collectives aux Etats-Unis », a déclaré Michael Langford, Président national de UWUA.

Le National Labour Relations Board aux Etats Unis a autorisé plusieurs plaintes déposées contre United Water dans deux localités distinctes pour usage de tactiques de négociation illégales. Des membres de l’UWUA travaillent sous des conventions périmées dans quatre États – le Delaware, New Jersey, New York et la Pennsylvanie - en raison des exigences d’United Water de faire baisser fortement les pensions de retraite des employés.

« Food & Water Watch croit fermement que l’eau doit être gérée dans l’intérêt public, pas pour des profits privés », a déclaré Wenonah Hauter, directrice exécutive de Food & Water Watch.

« Lorsque les services d’eau sont privatisés, l’environnement et les travailleurs en sortent perdants, comme le démontrent plusieurs exemples cités dans la plainte auprès de l’OCDE. Les consommateurs sont également du côté des perdants, étant fréquemment confrontés à un service de moins bonne qualité à un coût plus élevé lorsque la gestion de l’eau est privée. Les communautés, les travailleurs et l’environnement aux États-Unis prennent la banquette arrière par rapport aux actionnaires en Europe et ailleurs lorsque les services de l’eau sont privatisés. »

La plainte déposée auprès de l’OCDE par les deux organisations évoque les problèmes suivantes :

- Le 31 mai, le National Labour Relations Board (NLRB) a déposé une plainte alléguant qu’ United Water Pennsylvanie avait illégalement refusé de fournir des informations à la UWUA nécessaires à la négociation des demandes de concession formulées par la société dans le domaine des pensions des travailleurs. Le NLRB a autorisé une plainte similaire contre United Water dans le New Jersey.

- En Décembre 2010, un grand jury fédéral a émis une mise en accusation contre United Water pour avoir intentionnellement manipulé les examens de suivi de la bactérie E. coli dans une usine de traitement des eaux usées à Gary, Indiana entre 2003 et 2008. La société a plaidé non-coupable dans l’affaire.

- La mise en accusation contre United Water stipule que la société a manipulé les résultats des analyses dans le cadre d’un programme de réduction de coûts pour l’achat de chlore, qui est utilisé comme désinfectant dans la station d’épuration avant que les eaux usées traitées soient rejetées dans les cours d’eau publics près de Chicago. Le Président de United Water a publiquement rejeté la gravité de ces accusations, affirmant que l’acte d’accusation comporte un « désaccord sur le fonctionnement et les méthodes de monitoring. »

L’UWUA et Food & Water Watch ont déposé la plainte le 9 avril 2011 à l’OCDE en compagnie de représentants des gouvernements américain et français.

Selon les procédures de l’OCDE, les gouvernements sont tenus de transmettre la soumission aux responsables de la société-mère française et de la filiale américaine pour une réponse officielle.

La Utility Workers Union of America, AFL-CIO, représente les hommes et femmes travailleurs dans les services d’utilité publique et les industries connexes à travers les États-Unis, y compris les employés de l’eau dans le Delaware, le New Jersey, New York et en Pennsylvanie.

Food & Water Europe est un programme de Food & Water Watch, une ONG à but non lucratif représentant les droits des consommateurs basée à Washington, DC, qui vise à garantir une eau propre et une alimentation sûre en Europe et dans le monde. Nous luttons contre le contrôle et l’abus de nos aliments et des ressources en eau par l’industrie en donnant aux citoyens les moyens d’agir et de transformer la conscience collective autour de ce que nous mangeons et buvons.

Contact :

Mark Brooks, +1 615/259-1186, markbrooks@uwua.net

Kate Fried, +1 202/683-4905, kfried@fwwatch.org

Gabriella Zanzanaini, +32 488 409 662, gzanzanaini(at)fweurope.org

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!