Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Il faut sauver la rivière Rizzanese : Appel à mobilisation le samedi 20 décembre
par Marc Laimé, 19 décembre 2008

A la veille des 20 ans de l’occupation du site de Serre de la Fare, qui a conduit à l’abandon du projet de barrage dans la Haute vallée de la Loire, la splendide rivière Rizzanese, en Corse, vit ses dernières heures de liberté. Bientôt barrée (si on laisse faire) par un barrage hydro-électrique, ses richesses naturelles sont directement menacées. Il faut tirer les leçons du passé ! Pour rendre hommage à cette rivière qui va perdre son âme, l’association de défense du Rizzanese (l’ADRE), soutenue par SOS Loire Vivante - ERN France, le WWF et beaucoup d’autres vous invite à organiser des actions symboliques, près de votre rivière ou de votre fleuve, ce samedi 20 décembre 2008.

Alors que nos rivières sont largement polluées, il reste encore quelques petits bijoux préservés, comme le Rizzanese, en Corse du Sud, près de Propriano.

En apparence, l’édification d’un barrage par le ministère délégué à Industrie a pour objet la réduction du déficit énergétique de l’île. La Corse compte déjà un parc hydroélectrique important qui lui fournit 30 % de la demande annuelle en électricité (la moyenne nationale est de 15 %).

Avec un coût estimé à 150 millions d’euros, cet ouvrage ne couvrira que 4 % des besoins en électricité de l’île, pour un coût écologique démesuré. Recul des plages par le piégeage des matériaux solides dans la retenue du barrage, détérioration du littoral, réduction des ressources en eaux de la nappe phréatique (le biseau salé reculera et contaminera cette dernière), perturbation des écosystèmes rares de la baie et des plages reconnues d’intérèt écologique par l’Europe (Natura 2000) et perte de biodiversité (notamment d’une plante rarissime l’Anchusa crispa Viv., inscrite au patrimoine mondial) sont les effets attendus et redoutés.

Or tous ces dégâts pourraient être évités en misant sur les autres énergies renouvelables (solaire, bois-énergie, éolien) plus écologiques que l’hydro-électricité.

Sans oublier les négawatts : toute cette énergie qui peut ne pas être consommée et qui n’a donc pas besoin d’être produite. Les négawatts ce sont les économies d’énergie, la sobriété énergétique et les changements des comportements.

L’exemple de la Loire a démontré la pertinence de l’approche de "gestion durable des fleuves" et de nombreux projets de barrages ont été abandonnés pour préserver nos rivières.

SOS Loire Vivante vous invite à soutenir le combat mené sur le Rizzanese et à fêter, à votre manière, cette belle rivière. Des actions seront menées un peu partout en France et à l’étranger. Des amis du Rizzanese se retrouvent seuls, à 2, à 10 à 100 ou plus encore... pour rendre hommage au Rizzanese en musique, en silence ou de toutes autres manières, au bord d’une rivière ou d’une fontaine.

Pour les rejoindre et pour s’informer.

Si vous voulez organiser une action de soutien chez vous, n’oubliez pas de prendre des photos et d’en parler à l’association de défense du Rizzanese en envoyant un mail à contact@rizzanese.fr ou en téléphonant au 06 64 52 70 43.

Pour savoir plus sur les actions symboliques de SOS Loire vivante

veuillez consulter à partir de jeudi 14 h !

Faites circuler l’information ! Merci à vous !

Salutations ligériennes et solidaires,

L’équipe de SOS Loire vivante - ERN France

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!