Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Réglement de service et clause abusive
par Marc Laimé, 8 novembre 2019

Un syndicat de copropriétaires demandait l’abrogation d’une disposition du règlement de service adopté par la Communauté d’agglomération exerçant la compétence eau potable, la qualifiant de clause abusive. Le RS stipulait en effet que “la consommation des parties communes d’un immeuble est déterminée par calcul de la différence entre la consommation totale de l’immeuble et la somme des consommations individuelles. »

Les copropriétares redoutaient en réalité que si de mauvais payeurs ne réglaient pas leur facture, le calcul de la différence entre consommation totale et sommes des consommations individuelles n’entraîne le report des factures impayées… sur les bons payeurs. Et qualifiaient donc cette clause d’abusive.

Malheureusement pour eux la Cour administrative d’appel de Douai ne l’a pas entendu de cette oreille et a rejeté leur requête…

PDF - 82.4 ko
CAA Douai 22-10-19 -.

impression

commentaires

1 Réglement de service et clause abusive

Mauvais véhicule : en demandant une individualisation des contrats, c’est la CA (enfin, le trésor public) qui aurait géré les mauvais payeurs.
Mais ça veut dire un abonnement chacun...

poste par Feup - 2019-11-12@13:46 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!