Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Mobilisation contre l’épandage de pesticides dans le Limousin
par Marc Laimé, 20 décembre 2011

Le comité de suivi des pesticides mis en place par la Préfecture de Corrèze doit être réactivé le 21 décembre 2011. Parallèlement les inquiétudes suscitées par les épandages aériens de pesticides, la proximité entre zones habitées et zones de grande consommation de pesticides, et les menaces que font peser ces pratiques sur les productions bio suscitent un regain de mobilisation chez les riverains,les producteurs bio, les agriculteurs inquiets pour leur santé et les associations de protection de la santé.

- Voir un reportage de FR3 Limousin sur les épandages aériens de pesticides

- Un autre reportage de FR3 Limousin sur la proximité entre zones habitées et zones grandes consommatrices de pesticides et les menaces sur les activités bio

- Une synthèse des dernières actions d’ONGF dans le Limousin

Des parcelles bio contaminées par des traitements pesticides en Haute-Vienne

Les 20 et 31 août 2011, sur la commune de Chalus (87), au lieu-dit « Beaulieu », un épandage d’insecticide par hélicoptère a eu lieu sur des vergers de châtaigniers.

Le produit utilisé était la lambdacyhalothrine, un pyréthrinoïde systémique très toxique pour les poissons et les abeilles, et irritant des voies respiratoires, de la peau et des yeux pour l’homme.

Evidemment, les parcelles attenantes ont été atteintes aussi, notamment celles d’un agriculteur biologique nouvellement installé en production maraîchère, M.Raymond Gibeau.

Lors du contrôle fait par Ecocert (organisme de contrôle indépendant pour la certification bio), des prélèvements ont été effectués et prouvent sans contestation possible la pollution par cet insecticide des parcelles bio de Raymond Gibeau, qui se trouve ainsi privé de sa certification bio, (ce qui peut être pris comme une sage mesure de protection des consommateurs), et l’empêche totalement de développer son activité de maraîchage bio.

Le Groupement des Agrobiologistes du Limousin (GABLIM)

• Condamne vigoureusement les pulvérisations par hélicoptère de pesticides sachant qu’environ 30% sont dispersées dans l’atmosphère hors de la zone traitée ;

• Dénonce le non respect de la réglementation et des arrêtés interministériels du 12/09/2006 et du 31/05/2011 ;

• Demande que les arrêtés d’autorisation de pulvérisation soient respectés scrupuleusement, notamment en ce qui concerne les périmètres de protection des parcelles voisines et des cours et retenues d’eau ;

• Soutient sans réserve l’action en justice initiée par M. Gibeau, afin que les responsabilités soient clairement établies.

Contact :

Patrick Lespagnol et Gaëlle Laurent au 05.55.31.86.80

Jenny Gutteridge

Chargée de Communication
GABLIM

4 rue Thomas Edison
87220 FEYTIAT

Tél : 05 55 31 86 81

Mail : gutteridge.gablim@orange.fr

www.gablim.com

www.producteurs-bio-limou

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!