Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Le PD-G de Nestlé défend la marchandisation de l’eau…
par Marc Laimé, 24 août 2009

Le PD-G de Nestlé soutient la privatisation de l’eau, taxe les ONG qui la conteste « d’extrémistes », défend les OGM, pourfend le bio, et affirme qu’il faut « travailler plus pour gagner plus »…

M. Peter Brabeck, né en Carinthie, dirige Nestlé, multinationale suisse et 27ème entreprise mondiale, qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 65 milliards de dollars, et est aujourd’hui le premier fournisseur d’eau minérale du monde.

Fort des 4,5 millions de personnes qui dépendent directement de son entreprise, M. Brabeck affirme qu’il faut « créer une image positive du monde »…

Document, extrait du film "We feed the world".

impression

commentaires

1 Le PD-G de Nestlé défend la marchandisation de l’eau…

Bien évidemment le PDG de Nestlé développe un raisonnement parfaitement cohérent avec le système capitaliste libéral mondial où l’égoïsme d’une caste d’individus dirigeant la finance mondiale fait loi avec les effets dont on peut observer aujourd’hui au grand jour la grande réussite.
Enfin même en se plaçant dans ce contexte :
- Prétendre que "l’homme est capable de gérer les équilibres naturels" relève de la plus grande mauvaise foi alliée à une bêtise incommensurable.
- Que la nature puisse être impitoyable n’est pas antinomique avec le fait que sa production naturelle est bonne pour nourrir l’humanité et l’argument du recul de 15 ans aux USA pour justifier les OGM est une vaste plaisanterie en regard des milliers d’années nourries par la nature.la grande mauvaise foi et la bêtise se confirment
- Prétendre que l’eau qui est une richesse naturelle à la disposition de la population mondiale puisse être canalisée au bon vouloir de sociétés marchandes qui décideront de qui a droit ou non à l’accès de cette fourniture vitale à la vie, relève cette fois d’un comportement criminel, tel qu’on le le constate déjà pour différentes denrées d’alimentation vitales, de médicaments, etc... en Afrique.
- L’aveu du PDG : "Nous avons tout ce que nous voulons" Egoïste innocent, traduction : les pays riches ont tout ce qu’ils veulent, raison de plus pour être capable de faire partager notre savoir aux 75% de la planète qui crèvent de faim.

IL EST TEMPS DE REPENSER UN SYSTHEME QUI REMET L’HUMAIN AU CENTRE DE SA PREOCCUPATION PREMIERE EN LIEU ET PLACE DE L’ACTUEL QUI SPOLIE ET AVILLIT 75% DE LA PLANETE.

Maurice, Citoyen du monde et de la biodiversité.

poste par maurice, citoyen du monde et de la biodiversité - 2009-08-24@18:03 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!