Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
FLUX
La Cour européenne des droits de l’homme conforte l’intérêt à agir en justice des associations environnementales agréées
par Marc Laimé, 8 août 2021

Nous relayons l’excellent blog du cabinet d’avocats Landot, qui a publié cette information importante s’agissant de l’intérêt à agir des APNE.

Au cas d’espèce, des APNE françaises avaient saisi la CEDH, déplorant des atteintes de leur droit à l’information dans le célèbre dossier de l’enfouissement de déchets nucléaires, dans le cadre du projet Cigeo à Bure.

Quoique n’imputant à la France aucune violation de ce droit au cas d’espèce, la CEDH n’en impose pas moins à l’occasion une conception large de l’intérêt à agir en justice des associations environnementales agrées.

Commentaire du blog Landot : « Autrement dit les juges français devront à l’avenir avoir une vision plus large de l’intérêt à agir des associations environnementales agrées... Ceci dit, la position de la Cour d’appel en cause dans cette affaire pouvait déjà sembler sévère au regard, déjà, des critères français... »

- Voir le communiqué de la Cour :

Arrêt association BURESTOP 55 et autres c. France - Associations de protection de l’environnement opposées au projet de centre de stockage de produits radioactifs sur le site de Bure

https://blog.landot-avocats.net/wp-...

Voir CEDH, ch. 1, 1er juillet 2021, Association BURESTOP 55 et autres c. France, requêtes nos 56176/18, 56189/18, 56232/18, 56236/18, 56241/18, 56247/18

https://hudoc.echr.coe.int/eng#%7B%...[%22001-210768%22]%7D

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!