Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
FIGURES
Histoire de la gestion du bassin de la Dordogne
par Marc Laimé, 16 octobre 2019

Bien avant la Gemapi une poignée d’EPTB, « Canal historique » ont œuvré sur tout le territoire afin de gérer le « grand cycle de l’eau », tiraillés entre les Agences, les collectivités locales - massivement orientées sur le « petit cycle » -, et les services de l’Etat. En Dordogne, territoire pionnier, nombre d’innovations ont fini par déboucher sur la création d’une réserve de biosphère labellisée par l’Unesco…

A la retraite depuis l’an dernier, Guy Pustelnik, ancien directeur d’EPIDOR (l’EPTB Dordogne), qui a longtemps enseigné à l’Université de Limoges, est revenu sur son parcours et son activité durant plus de vingt ans.

Une interview réalisée par Jacques-Aristide Perrin, post-doctorant au laboratoire GEOLAB de l’Université de Limoges.

impression

commentaires

1 Histoire de la gestion du bassin de la Dordogne

malheureusement, quand on voit ce que devient la rivière Dordogne, on peut sérieusement douter d’une réelle volonté et de la compétence des élus. c’est aussi valable pour la Loue, le Haute rivière d’Ain etc... tous ces "Grands" cours d’eau meurent à petit feu.

poste par Rackham - 2019-10-26@18:32 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!