Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Yvelines : des associations portent plainte après la fuite du pipeline de Total
par Marc Laimé, 28 mars 2020

Le 24 février 2019, la rupture d’un oleoduc a déversé plus de 900m3 de pétrole brut sur le territoire des communes d’Antouillet et de Boissy-Sans-Avoir dans les Yvelines. Aucune instruction judiciaire n’ayant été ouverte sur ce dossier, 7 associations de défense de l’environnement ont déposé une plainte contre X en décembre dernier.

Le pétrole s’est répandu sur les terres agricoles des deux communes, jusqu’aux cours d’eau voisins, le Lieutel et la Mauldre, ainsi que dans les rus du Breuil et de la Coquerie. La fuite a été localisée le lendemain de son apparition, à la suite de l’alerte donnée par un riverain du site impacté.

L’oléoduc à l’origine de la fuite est le pipeline d’Ile-de-France (dit PLIF), qu’exploite le groupe TOTAL pour transporter des hydrocarbures du Grand Port Maritime du Havre et la raffinerie de Granpuits en Seine-et-Marne.

Le contenu de la plainte en fichier joint ci-après témoigne que les enseignements d’une précédente fuite survenue en 2014 n’ont pas été tirés pr les autorités administratives et judiciaires concernées.

PDF - 1 Mo
Plainte avec CPC PLIF, 16-12-19 -.

Lire aussi :

- Deux cent litres de pétrole s’échappent d’un pipeline et se déversent dans la Seine :

http://www.leparisien.fr/seine-et-m...

Le Parisien Seine et Marne.

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!