Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Une tuile pour Ségolène Royal
par Marc Laimé, 26 février 2015

Au rythme actuel de dévastation généralisée de l’environnement ardemment mise en œuvre par le gouvernement, Eaux glacées est en mesure de révéler en exclusivité la prochaine annonce phare de Madame Royal. La décision en a été arrêtée aux Philippines et sera la clé de voûte du dispositif français pour la COP 21.

Afin d’engager un programme de réhabilitation du bâtiment d’une ampleur inégalée, le prochain Conseil des ministres sera tout entier dédié à un projet titanesque, auquel le gouvernement travaille d’arrache pied depuis deux nuits dans le plus grand secret : tous les bâtiments construits sur près d’un tiers d’un territoire français vont être rasés dans les dix prochaines années, et reconstruits exclusivement en brique et en tuile ! Voir la carte ci-après.

Les perspectives de croissance (verte) y afférentes sont vertigineuses. Des centaines de milliers de jeunes des quartiers signeront un engagement volontaire de cinq ans et seront déployés dans des chantiers de jeunesse (verts) sur tout le territoire national, où ils seront encadrés par les 10 000 militaires jusqu’ici affectés à la garde des lieux de culte et écoles, situation qui ne pouvait d’ailleurs perdurer, au risque d’affaiblir notre potentiel militaire, à raison de l’extraordinaire sollicitude dont leur témoignaient les « mamans » qui se relaient jour et nuit, « esprit du 11 janvier » oblige, pour leur offrir bagels et chorbas à volonté.

Si la date n’en est pas encore formellement arrêtée, un Grand colloque national de la tuile et de la brique, qui associera le MEDEF, Bouygues, la CFDT, le CFCM et le CRIF, Pierre Rhabbi, Matthieu Ricard (de Davos) et Marc Ladreit de la Charrière, doit se tenir au tout début du mois d’avril.

Par un message sur twitter M. Jean-Vincent Placé et Jean-Luc Bennahamias ont déclaré qu’ils étaient prêts à prendre leurs responsabilités pour présider le futur Pôle de compétitivité de la brique et de la tuile, dont M. Emmanuel Macron doit présenter les contours durant 387 heures au Sénat, qui doit prochainement se saisir à nouveau du projet de loi "pour la croissance" éponyme.

Mme Najat Vallaud-Belkacem a elle aussi immédiatement réagi en annonçant que, dans le cadre du grand plan gouvernemental, le ministère de l’Education nationale étudiait l’implantation dans toutes les écoles maternelles dès la rentrée 2015 d’ateliers de sensibilisation à la brique et à la tuile, qui seront animés par des ambassadrices et ambassadeurs de la tuile et de la brique, recruté(e)s en priorité parmi les demandeuses et demandeurs d’emploi des "quartiers".

D’après un membre de l’entourage du Premier ministre, Matignon prépare une réunion extraordinaire du Congrès à Versailles, afin d’inscrire dans la Constitution la création de l’Ordre national de la brique et de la tuile, dont la Grande chancellerie pourrait être confiée à M. Martin Bouygues (tout juste ressuscité d’entre les morts), qui a déjà annoncé, en lien avec M. Nicolas Hulot, le lancement sur TF1 à la rentrée prochaine d’un nouveau jeu de téléréalité, citoyen, provisoirement intitulé « La Tuile », qui pourrait être présenté par Philippe Bouvard et Mélanie Laurent.

Les services de Bercy planchent par ailleurs sur un projet de loi au terme duquel les titulaires de Livret A pourront investir dans de nouveaux fonds de placement solidaires entièrement défiscalisés, les livrets « Brique » et "Tuile ».

Eaux glacées est en mesure de vous révéler que c’est en revenant de Toulouse sur un avion d’Air Inter, après y avoir inauguré le nouveau siège du SCHAPI, et confirmé à l’AFP la prochaine expulsion des « zadistes » de Sivens, que Mme Royal a rencontré inopinément dans l’Airbus 320 qui reliait Toulouse à Paris un chargé de mission du programme SISBAT qui, après lui avoir communiqué l’incroyable nouvelle de la résilience de la brique et de la tuile, a ensuite permis à la ministre de convaincre, en lui envoyant un SMS, le président de la République de lancer le chantier titanesque de la brique et de la tuile.

Interviewés par LCP-AN dans la salle des Quatre Colonnes, les deux vice-présidents du groupe EE-LV à l’Assemblée nationale ont déclaré que ces intentions devaient maintenant se traduire concrètement, et qu’ils appelaient de leurs voeux la création rapide d’un ministère de la Brique, et d’un Secrétariat d’état à la Tuile, dont ils n’excluaient pas de soumettre à leur parti l’hypothèse d’y voir un geste permettant aux écologistes de revenir au gouvernement.

Le communiqué de la Fédération Française des Tuiles et Briques

« Séismes : Essais concluants pour la brique et la tuile ! »

« Dans le cadre du programme Sisbat (*), une maison en briques de terre cuite - réalisée conformément aux dispositions du DTU 20.1 et de l’Eurocode 8 - a subi au CEA des tests sur table vibrante et a résisté sans dommage visible aux sollicitations sismiques les plus sévères.

Des conditions d’essais au-delà des exigences réglementaires

Il existe 5 zones de sismicité en France. Pour la zone de sismicité la plus forte, l’accélération de référence sur un sol de type rocheux est de 3 m/s2 soit environ 0.33 g.

PDF - 426.3 ko
Voir la carte de la sismicité de la FFTB

Le niveau d’accélération lors des essais a progressivement été augmenté jusqu’à atteindre la valeur maximale en horizontal de 1 g.

La maison en briques (6 m x 6 m) a successivement subi 4 séismes avec des accélérations de 0,16 g, 0,33 g, 0,66 g et 1 g.

Les murs de briques, dimensionnés et mis en œuvre pour résister à un séisme de 1 g, n’ont subi aucun dommage.

Entre chacun des 4 séismes, aucune réparation n’a été effectuée.

A l’issue du 4ème séisme, aucune fissure ni décollement de brique n’a été constaté : la maison en briques avec toiture en tuiles terre cuite sur charpente industrialisée en bois, a parfaitement résisté aux sollicitations appliquées de manière cumulative."

(*) Sisbat, lancé en 2009, subventionné par l’ANR et coordonné par FCBA, avait pour objet à l’origine d’affiner les connaissances sur le comportement au séisme des habitats avec charpente industrialisée en bois.

A propos de la FFTB :

La Fédération Française des Tuiles et Briques (FFTB) est l’organisation professionnelle qui regroupe depuis près de 70 ans les fabricants de tuiles, de briques et autres produits de terre cuite (grands groupes industriels, entreprises nationales et régionales). Elle représente aujourd’hui 90 sociétés, 140 usines et plus de 5000 salariés. www.fftb.org.

Réactions :

Nous enregistrons une première réaction d’origine syndicale, dénonçant, dans le cadre du pôle de compétitivité "Tuile et Brique", l’éventuelle signature d’un accord-cadre avec le pôle de compétitivité Axelera sur les PCBs, et l’AERMC, concernant la valorisation des sédiments contaminés du Rhône : la création d’une unité de production de plusieurs millions de tonnes annuelle de briques et tuiles, à partir des sédiments contaminés du Rhône. "Cette joint-venture, pour le moins hors du commun, porteuse d’innovations et d’emplois, ouvre la voie vers de nouvelles possibilités en matière de décontamination des sols et des rivières", se serait en effet réjoui M. Martin "The Voice" Guespereau, au détour d’un entretien accordé à un quotidien national, dans lequel il est récemment intervenu, pour y défendre les Agences de l’eau.

A l’occasion du point presse hebdomadaire de l’UMP tenu rue de Vaugirard, un temps interrompu par une coupure de courant lié à un problème de facture impayée ; M. Laurent Wauquiez a violemment dénoncé le scandaleux passéisme gouvernemental, et appelé à investir 300 milliards d’euros dans la connexion à haut débit des territoires ruraux, sujet du symposium organisé le 1er avril en Auvergne, avec la présence de Google et Mac Donalds.

impression

commentaires

1 Une tuile pour Ségolène Royal

Voila une nouvelle qui fait vraiment plaisir a entendre.

Nos politiques s’inscrivent vraiment dans une vision a long terme de développement durable d’un point de vue systèmique, a vocation tant économique que sociale et durable.

Leur compétance de dirigeants visionaires n’ayant d’égal que notre compétance d’électeurs éclairés.

Je présume que cet article est issue d’une longue enquete menée en partenariat avec "Le Gorafi".

bref
Elle est bien bonne celle la !
Et le pire c’est que ca serait meme pas étonnant qu’ils nous pondent des trucs pareils.

poste par Castor dudrire - 2015-03-5@12:21 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!