Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Quand SUEZ se décerne des médailles en chocolat
par Marc Laimé, 24 mars 2019

On sait désormais à quoi sert la “Journée mondiale de l’eau”. Ne reculant devant aucune madofferie, la multinationale française, s’est cette fois piquée d’abuser les gogos en “certifiant” l’eau quelle distribue comme “denrée alimentaire”. Nous voilà assurés d’être inondés pendant six mois d’articles élogieux de la presse dite “généraliste” ou “professionnelle”, qui creuse sa tombe en relayant pareilles niaiseries à jet continu…

« Ce vendredi, pour la Journée mondiale de l’eau, Suez a présenté sa certification ISO 22000. Si toute l’Occitanie en bénéficie, l’agence de Béziers a tenu à montrer l’exemple.

Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Fort de cette précaution essentielle, le groupe Suez Occitanie a obtenu la certification ISO 22000. Ce qui authentifie l’eau du robinet comme une denrée propre au même titre que tous les autres produits agroalimentaire.

L’obtention de l’assurance n’était pas aisée, mais l’agence biterroise a cravaché pour tenir les termes du contrat qui la lie à l’Agglo Béziers Méditerrannée. Depuis la fin de l’année dernière, elle a respecté les délais et en ce vendredi, Journée mondiale de l’eau, Suez a montré que, sur le terrain, la ressource était respectée, bichonnée, traitée avec le plus grand respect.

Dans le quartier des Arènes, une équipe s’active. Une fuite souterraine ayant été relevée, des techniciens s’affairent à réparer les dégâts. Du matériel aux véhicules, tout est réglé pour que la matière ne soit pas polluée certes, mais surtout perturbée par des éléments externes. Ici, tout est manié avec précaution. La désinfection est totale. La confiance doit être de mise.

Parce que l’eau du robinet nous abreuve, Suez emploie les grands moyens. Au-delà de cette certification, elle renforce la confiance nécessaire pour un produit vital. Cela paraît logique et normal, mais c’est toujours bien de prouver qu’on s’en donne les moyens. »

Source : Midi Libre, 22 mars 2019.

Note Eaux glacées : il manque tout de même la mention de Robert Ménard aspergeant la foule des paroissiens à la sortie de la messe - "Suez gratias" - avec de l’eau "certifiée" pour que notre bonheur soit complet...

Lire aussi :

(Absolument rien à voir avec ce qui précède, et donc hommage au nonsense, à l’avant-avant-avant veille de l’introuvable Brexit) :

- Quand les Cosaques saccageaient les Champs Elysées :

http://www.leparisien.fr/politique/...

Le Parisien, 24 mars 2019.

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!