Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Poitou Charentes : mobilisation générale contre les bassines
par Marc Laimé, 20 septembre 2021

Un large collectif interassociatif appelle à une mobilisation maximale dans la semaine du 20 au 25 septembre sur l’enjeu majeur des centaines de "bassines" d’irrigation prévues en France (Cher, Haute Vienne....) et sur le congrès de la FNSEA à Niort qui va les consacrer avec le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie.

- "Projection lundi 20 septembre, à 20 h 30, cinéma place du Donjon à Niort (79), du film « Apocalypse eau », en présence d’un des réalisateurs.

- Mardi 21 septembre, 20h, à Roches-Prémarie-Andillé (86, entre Niort et Poitiers, au bord de la rivière Clain), Maison des associations, 10 rue des Tourbières. Entrée gratuite, pass sanitaire requis :

- Que sait-on de l’impact cumulé des réserves d’irrigation ?

- Que peut-on dire de leur efficacité face au dérèglement climatique ?

Conférence de Florence Habets, Hydrogéologue et hydroclimatologue de renom, Mme Habets est directrice de recherche au CNRS, chargée de cours à l’Ecole Normale Supérieure rue d’Ulm. Elle est présidente du Conseil Scientifique du Comité de Bassin Seine Normandie.

41 « bassines » dans le bassin du Clain, 16 dans le bassin Sèvre Niortaise-Marais Poitevin, 93 en Poitou-Charentes...

Il nous parait indispensable de fournir au public les données scientifiques qui permettent de saisir les conséquences de ces projets. Nous pensons que la science est là pour éclairer les choix et que sa vulgarisation est une condition nécessaire du débat démocratique.

Cette conférence est organisée par Bassines Non-Merci - Eau bien commun 86, LPO Poitou-Charentes, UFC Que-Choisir Vienne, Vienne Nature.

- Mercredi 22 Septembre à Niort (79) :

12H : Appel à converger place de la Brêche - Niort - temps fort de cette semaine de mobilisation et de résistance, cet appel à converger a été largement diffusé au niveau national par la Confédération Paysanne France et les Soulèvements de la Terre.

Cet appel a converger se tient simultanément avec le congrès de la FNSEA qui se tiendra les 22 et 23 et regroupant 1500 congressistes pourvoyeurs d’une agriculture écocidaire.

En réponse , nous organisons un grand banquet de résistance, paysans et citoyens , ensemble - ce rassemblement sera suivi d’un après midi d’actions : le MégaBassinesTour.

- Samedi 25 septembre, à Longré (16) :

14H30 : grande manifestation populaire et festive à Longré (16) , organisée par le collectif citoyen Bassines Non Merci Aume Couture"

Joëlle Lallemand Pte de l’APIEEE

http://apieee.org/

Association de Protection, d’Information et d’Études de l’Eau et de son Environnement

APIEEE place de la mairie, 79170 Chizé, Poitou-Charentes, France

Revue de presse :

Mediapart : https://www.mediapart.fr/journal/fr...

Le Parisien : https://www.leparisien.fr/deux-sevr...

Charente libre : https://www.charentelibre.fr/2021/0...

Courrier de l’ouest - Ouest france : https://www.ouest-france.fr/nouvell...

France bleu Poitou : https://www.francebleu.fr/infos/agr...

Nouvelle République : https://www.lanouvellerepublique.fr...

La France Agricole : (trop bon, rien que le texte d’accroche...) https://www.lafranceagricole.fr/act...

Sud Ouest : https://www.sudouest.fr/economie/ag...

France 3 Poitou Charentes : https://france3-regions.francetvinf...

et pour la fin, les réactions consternantes de M. Denormandie https://www.francebleu.fr/infos/agr...

La Relève et la peste :

https://lareleveetlapeste.fr/guerre...

Libération :

https://www.liberation.fr/environne...

impression

commentaires

1 Poitou Charentes : mobilisation générale contre les bassines

Il vous manque des éléments importants concernant les "bassines" : 80% des assainissements collectifs français ne sont pas aux normes, la mise aux normes consiste à construire des bassins de rétention pour recycler l’eau dans les sols et ainsi éviter pollutions et inondations (les milieux aquatiques sont plus fragiles que les sols). La France va devoir construire des milliers de bassines et cette eau sera donnée aux agriculteurs comme on a donné les boues de stations d’épurations pendant des dizaines d’années. Les "bassines" étant financé à 70% par de l’argent public les agriculteurs ne pourront pas refuser d’épandre l’eau dans leurs champs. En Nouvelle Aquitaine les rejets urbains (pluies et eaux usées) représentent plus de 5 milliards de m3 par an, de quoi irriguer la totalité de la surface agricole utile : 4 millions d’hectares ! Une ville comme Niort rejette plus de 40 millions de m3 par an, une agglomération comme Bordeaux c’est 1 millions de m3 par jour !

Autre point important, Il n’existe qu’une seule méthode pour se protéger des inondations : capter les ruissellements de surface le plus en amont possible des bassins versants (réserves collinaires, bassins d’expansion des crues, bassins de rétention, etc ...), autrement dit retenir en AMONT au lieu d’évacuer en AVAL ! La France va construire des milliers de digues pour protéger les inondations qui provoquent des milliards d’euros de dégâts tous les ans, tous les plans GEMAPI sont en cours de correction !

poste par denise - 2021-09-23@15:22 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!