Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Pas d’obligations vertes pour les projets hydroélectriques destructeurs
par Marc Laimé, 22 décembre 2019

Une déclaration élaborée par International Rivers a demandé à la Climate Bonds Initiative d’abandonner ses plans de financement de projets hydroélectriques destructeurs.

La déclaration en français : https://intlrv.rs/DeclarationCBI

La signature ici (close le 9 décembre) : http://intlrv.rs/climatebonds

Un texte en anglais d’International Rivers critiquant les critères retenus par la CBI pour les obligations finançant l’hydroélectricité :

https://drive.google.com/a/internat...

Thierry Uso (*) avait rédigé en 2016 une analyse critique des « obligations eau climat », dans laquelle il expliquait que toutes ces obligations doivent être rejetées et pas seulement celles qui financent les projets hydroélectriques :

http://aldeah.org/fr/commentaires-s...

Hélas, hélas, comme prévu, Pascal Canfin, député européen macroniste, petite main qui s’affaire depuis dix ans dans l’ombre - aux côtés de nombre de fonds de pensions anglo-saxons et nordiques -, pour porter sur les fonts baptismaux les fameuses « obligations vertes », vient d’être élu par ses pairs à la présidence de la Commission environnement du PE, ce qui va lui permettre d’accélérer la cadence.

Les obligations climat ne sont qu’un autre moyen de financiarisation de la nature. Vous voilà prévenus.

(*) Eau secours 34, ATTAC, Mouvement européen pour l’eau.

https://youtu.be/74J_SqEVli4

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!