Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
PCB : nouveau scandale sur la Saône !
par Marc Laimé, 9 juin 2009

L’affaire a été rendue publique par France 3 Bourgogne, qui y a consacré un éloquent reportage dans son journal dominical du dimanche 5 juin 2009. Après que les préfectures de l’Ain, du Rhône et de Saône-et-Loire aient pris en février 2009 un arrêté interdisant la consommation et la vente d’un certain nombre de poissons de fond qu’on pêche habituellement dans la Saône, interdiction motivée par une pollution aux PCB, les pêcheurs professionnels directement concernés ont mené l’enquête, et livré leurs conclusions au journal de France 3 Bourgogne. Des conclusions accablantes, puisqu’elles révèlent une gravissime pollution d’origine industrielle, dont les représentants des pouvoirs publics, comme l’industriel concerné, qui interviennent dans l’émission, peinent à justifier et l’étendue, et les conditions de sa survenue…

Les investigations menées par les pêcheurs professionnels qui ont conduit l’enquête, et dont nous avons relaté il y a peu les mauvaises manières que leur ont réservés des pouvoirs publics pourtant officiellement « totalement mobilisés » depuis la survenue de la crise des PCB, leur ont permis d’identifier, à proximité d’un site industriel, un catastrophique déversement de PCB.

Le fossé en cause, qui contenait plus de 2000 fois la dose admise de PCB ( !), a dernièrement été, en partie, curé. Nul ne sait où les boues ont été évacuées…

Ce sont les pêcheurs professionnels qui ont réglé les frais d’huissier et d’analyses qui ont permis que ce nouveau scandale soit découvert…

Un constat dont le représentant du GS de Saône-et-Loire de la DRIRE Bourgogne, M. Patrick Robineau, ne pouvait faire autrement que d’en prendre acte, dans un courriel qu’il faisait tenir le 2 juin 2009 à M. Didier Bretin, représentant des pêcheurs professionnels :

« Suite à notre visite en commun dans l’environnement du site de Themeroil, j’ai bien noté les éléments suivants :

- Les fossés ceinturant le site Themeroil sont à sec ; le fossé extérieur (FE) partant de l’entrée du site Themeroil rejoint, via un busage sous le chemin d’accès à l’usine, le fossé longeant la RD6 (coté gauche en direction de Varennes le Grand) qui rejoint lui-même le ruisseau de L’Etang au bout de 300 mètres ; l’ensemble de ces fossés ont été curés récemment et ne présentent pas de trace visible de pollution.

- Vous auriez fait procéder, sous constat d’huissier, à un prélèvement de sédiment au niveau du fossé (FE) qui longe le chemin d’accès à l’usine Themeroil, côté usine, à environ mi-distance de la RD6 et de l’entrée de l’usine. Ces prélèvements auraient été analysés par les laboratoires LA DROME et montreraient des taux très élevés de PCB.

- Vous ne pouvez me remettre copie de ce rapport et du constat d’huissier sans une décision de l’assemblée générale de votre association qui doit se tenir, la semaine prochaine, à la DDAF.

- Le constat d’huissier que vous avez bien voulu me laisser consulter ne vise pas un prélèvement de sédiments mais un prélèvement d’eau et de feuilles mortes.

Merci de m’indiquer vos éventuels commentaires sur ces constats.

Je vous rappelle qu’en l’absence de la transmission de ce rapport d’essai et du constat d’huissier, je ne dispose pas d’éléments probants me permettant de donner suite à votre information.

Par ailleurs, je vous signale que s’agissant d’une installation classée, il vous est possible d’introduire une réclamation en utilisant le formulaire disponible à (cette) adresse ».

Une enquête accablante

Au lendemain du « tsunami » écologique qui vient de frapper la France, on découvrira donc avec beaucoup d’intérêt les explications successivement apportées dans le cours du reportage de France 3 Bourgogne par :

- M. Didier Bretin, président de l’Association interdépartementale des pêcheurs professionnels de la Saône et du Haut-Rhône.

- M. Etienne Theodule, PD-G de l’entreprise Thémeroil.

- M. Christian Chassaing, directeur de cabinet du préfet de Saône-et-Loire.

Voir le reportage de France 3 Bourgogne

Lire l’article de la Capen 71

Contact :

Le Pêcheur Professionnel

lepecheurpro@orange.fr

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!