Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
VAGUES
L’eau et le gaz publics aux sources du socialisme municipal
par Marc Laimé, 18 juin 2020

Dans une longue rétrospective historique, qui étaie une interrogation très actuelle sur l’avenir du courant socialiste après 2020 , Mathieu Fulla, chercheur en histoire à Sciences Po rappelle que le choix de la gestion publique pour un « socialisme de l’eau et du gaz » a joué un rôle fondamental dans le développement de la SFIO dès la toute fin du XIXème siècle

(… ) À la lumière de l’histoire longue du socialisme municipal, deux voies semblent aujourd’hui se dessiner pour le PS, bien qu’il soit toujours dangereux de s’aventurer sur le terrain de la prospective : celle de la continuité gestionnaire ou celle de la « repolitisation », à savoir la promotion d’une politique locale affirmant ouvertement son caractère socialiste et sa singularité par rapport à celle de ses adversaires de droite ou de gauche.

Par-delà la question – cruciale – des alliances, notamment avec le mouvement écologiste, cette « deuxième voie » pourrait évoquer le « socialisme de l’eau et du gaz », approche politique mise en œuvre par la SFIO dans les années 1900 bien analysée par l’historienne Patrizia Dogliani.

Celui-ci se fondait sur la municipalisation des services publics sous la forme de régies directes (eau, gaz, électricité), le développement conséquent de l’aide sociale publique et des investissements substantiels dans les équipements collectifs et l’école laïque. Cette approche socialiste du local contribua largement au succès de la SFIO dans les milieux populaires et, de manière plus profonde, à son enracinement durable dans le paysage politique républicain. En promouvant dans leur commune un avatar moderne de ce « socialisme de l’eau et du gaz », les élus PS pourraient donner une incarnation concrète au plaidoyer de leur parti en faveur d’un développement également respectueux des impératifs sociaux et écologiques. Premier jalon d’une (longue) marche vers la reconquête d’une audience nationale ? »

Lire la suite :

http://www.courrierdesmaires.fr/883...

par Mathieu Fulla, Agrégé et docteur en histoire, membre permanent du Centre d’histoire de Sciences Po (CHSP), Sciences Po – USPC

Cet article est republié à partir de The Conversation sous licence Creative Commons :

https://theconversation.com/le-soci...

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!