Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
VAGUES
Puy-de-Dôme : mobilisation citoyenne contre la sécheresse
par Marc Laimé, 8 juin 2020

Pour anticiper un probable épisode de sécheresse sévère cet été, plusieurs associations et un collectif font de la gestion de l’eau un enjeu d’avenir et interpellent la préfecture à travers une pétition.

Une pétition en ligne a été lancée par le collectif Eau bien commun 63 à destination de la préfecture du Puy-de-Dôme pour demander « une répartition équitable de l’eau, respectueuse de l’intérêt général et de la préservation de la biodiversité, conformément à la loi sur l’eau de 2006 ».

Ce texte est partagé par de nombreuses associations : la Confédération paysanne, Alterniba 63, Attac 63, la Frane (Fédération Auvergne pour le nature et l’environnement), le groupe Gilets Jaunes 63, Allier sauvage, la Fédération de pêche du Puy-de-Dôme, etc.

Elle s’attaque directement à l’arrêté cadre sécheresse de 2013, qui fixe les usages et les restrictions d’eau dans le département.

Les pétitionnaires le jugent « obsolète et non conforme à la loi (article L211-1 de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques de 2006), qui prévoit un usage prioritaire de l’eau pour la population et pour la préservation de la biodiversité ».

En cause, « un intense usage commercial et agro-industriel de l’eau dans le cadre d’activités non durables et non responsables qui génèrent des gaspillages intolérables ».

Ce qui recouvre l’irrigation des cultures destinées à l’exportation mais aussi les prélèvements opérés par la Société des Eaux de Volvic.

Déjà affecté en 2019, le Puy-de-Dôme est cette année encore sous la menace.

Dans une carte présentée mi-mai par le Comité national de l’eau et le ministère de l’Ecologie, le département faisait partie des 11 départements concernés par une sécheresse très probable.

Suivi ONDE -.

C’est aussi le cas de l’Allier et de la Haute-Loire ; le Cantal est classé en zone de sécheresse probable.

Depuis le 29 avril, le département a été placé en vigilance sécheresse par la préfecture. Une mesure qui ne comprend pour l’instant aucune restriction de consommation.

Parallèlement, Clermont Auvergne Métropole a lancé une campagne de communication sur la réduction de consommation d’eau.

Source : La Montagne.

Lire aussi :

- Faut-il se préparer à une nouvelle sécheresse en France cet été ?

❝Du côté des agriculteurs, la FNSEA milite pour la construction de retenues collinaires pour stocker l’eau, ce qui s’apparente à de petits barrages. "Stockons l’eau quand elle tombe et sortons de cette situation ubuesque qui ne nous autorise à stocker qu’entre le 1er novembre et le 31 mars. (...) Ce n’est pas la pluie qui manque, c’est qu’elle ne tombe pas de manière régulière", martèle Joël Limouzin, vice-président du syndicat, en charge des risques climatiques. Une position qui hérisse les associations environnementales. "C’est une solution un peu simpliste, qui donne une fausse impression de sécurité alors que nous ne sommes pas sûrs que dans cinq ou dix ans, nous serons encore capable de remplir ces retenues", estime Christophe Charenton, coordinateur du réseau eau de France Nature Environnement (FNE).

Pour l’hydroclimatologue Florence Habets, qui avait alerté sur les "effets pervers" des réservoirs en 2019, il faut garder en tête que "nous ne sommes pas dans une situation stable" sur le plan climatique. Une solution valable aujourd’hui peut se révéler caduque quelques années plus tard, avec une situation "qui ne va faire qu’empirer". "Les projections climatiques [voir ici ou là] sont là-dessus vraiment très inquiétantes, rappelle la chercheuse du CNRS. Il y a très peu d’incertitudes : tous les modèles sont d’accord pour dire que nous aurons en Europe des sécheresses plus fréquentes, plus longues, plus fortes et sur une zone plus grande." Début juin, huit départements avaient déjà mis en place des restrictions d’eau.❞

https://www.francetvinfo.fr/economi...

https://www.francetvinfo.fr/image/7...

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!