Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
VAGUES
Catalogne, Irlande, les batailles de l’eau resurgissent
par Marc Laimé, 20 avril 2017

Alors que la question de l’eau, en France, est littéralement « sortie de l’histoire » depuis 2012, ailleurs en Europe les batailles de l’eau resurgissent.

En Catalogne, et ailleurs en Espagne, la question de la gestion publique de l’eau s’est imposée en quelques années au premier rang des luttes sociales, avec la montée en puissance des mobilisations des Indignés, puis la création de Podemos.

Voir le documentaire de TV2 Catalyuna « La batalla per laigua » :

http://www.ccma.cat/tv3/alacarta/30...

En Irlande la chambre basse du parlement, l’Assemblée, vient de voter la suppression de la taxe sur l’eau, adoptée aux forceps contre la volonté de la population.

Et prône le remboursement des foyers qui avaient acquitté la nouvelle taxe ces trois dernières années !

L’eau potable avait longtemps été gratuite en Irlande, mais l’austérité est passée par là. En 2014, le gouvernement avait décrété cette taxe après avoir confié la gestion des services d’eau à l’entreprise semi-publique Irish Water.

Durement affectés par la crise, les Irlandais n’ont jamais digéré ce nouvel impôt. Depuis trois ans, ils ont multiplié les manifestations pour obtenir un retour en arrière.

Leur neuvième et dernière mobilisation nationale avait encore réuni 10 000 opposants à Dublin, le premier samedi d’avril.

Theresa Kelly était présente, comme à chaque fois. Cette Dublinoise de 64 ans a rejoint le mouvement car elle se sentait « fatiguée » de ne pas être entendue par les politiques : « Nous devons payer des impôts tout le temps et les salaires ne suivent pas. »

Si cette taxe est désormais abolie, il reste à savoir comment financer les infrastructures d’eau, défectueuses dans le pays. Car l’Irlande ne respecte pas les directives de la Commission européenne concernant, notamment, le traitement de l’eau potable et des eaux usées.

Selon l’Irish Water, 5,5 milliards d’euros doivent être investis d’ici à 2021 pour atteindre les exigences européennes.

Pour limiter les abus, le gouvernement envisage de sanctionner financièrement toute « surconsommation d’eau ».

Mais la notion fait débat et les militants la rejettent déjà.

impression

commentaires

1 Catalogne, Irlande, les batailles de l’eau resurgissent

est ce que la gratuité entraine respect de la rareté, de la fragilité et de la qualité de la ressource ?? j’en doute fort ...

poste par annedebretagne - 2017-04-20@14:33 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!