Retour au format normal


Assainissement non collectif (22) : Informations, sites, blogs...

21 avril 2008

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Comment rendre compte d’un véritable phénomène de société, qui concerne près de 10 millions de Français, mais demeure, et très largement occulté par les medias officiels, et surtout « otage » d’une réglementation incompréhensible pour le commun des mortels, au premier rang desquels les usagers directement concernés ? Une véritable gageure ! Le flot des demandes adressées à Eaux glacées depuis que nous avons commencé à suivre le feuilleton nous amène à vous proposer quelques sources d’information complémentaires. Elles ne prétendent aucunement à l’exhaustivité mais traduisent bien le bouillonnement d’initiatives que la mise en œuvre de la nouvelle réglementation de l’ANC a suscité.



Il suffit de taper « Assainissement non collectif » sur Google : 144 000 réponses ! Comment s’y retrouver ?

D’abord un détour par un récent article publié dans Le Monde du 18 avril 2008 par l’ami Hervé Kempf, qui éclaire les fondements de notre affaire.

Titré Environnement : ces villes qui étouffent la campagne, il expose la véritable révolution produite par l’étalement urbain qui a radicalement transformé la physionomie de la France depuis 30 ans :

« L’étalement urbain se produit quand l’urbanisation s’étend à une vitesse plus rapide que la croissance de la population. Observé dans tous les pays développés, ce phénomène se traduit par une augmentation de l’espace "consommé" par habitant. Terres agricoles et bois sont transformés en habitat, en zones commerciales ou industrielles et en infrastructures de transport. En France, l’extension de ces surfaces a ainsi atteint 6 900 km2 entre 1992 et 2004, soit une augmentation de 20 %, alors que la population ne croissait, dans le même temps, que de 6 %. Ces 6 900 km2 représentent une superficie supérieure à celle d’un département français.

« Les quelque 160 hectares "artificialisés" chaque jour en France le sont à 80 % au détriment de l’agriculture, au moment où l’on sort d’une situation de surproduction agricole. L’urbanisation rend difficile l’installation des jeunes agriculteurs et menace l’agriculture périurbaine, nuisant au développement des circuits courts de commercialisation des produits agricoles.

"L’effet sur l’environnement est important. Le territoire est fragmenté, notamment par les infrastructures de transport. Les écosystèmes sont parcellisés, ce qui nuit à la santé des populations de faune et de flore. Par ailleurs, les sols imperméabilisés (par le bitume, le béton, etc.) limitent l’infiltration de l’eau dans le sous-sol, aggravant par ruissellement les risques d’inondation. »

On perçoit d’emblée l’impact du phénomène sur la gestion des eaux pluviales, autre facteur clé de la gestion de l’eau dans la période, nous y reviendrons.

Mais il dessine aussi la rupture qui s’est produite il y a une dizaine d’années quand l’ensemble des acteurs concernés ont compris qu’il serait désormais impossible de systématiser l’assainissement collectif à l’échelle d’un territoire qui connaît pareil phénomène « d’étalement urbain »...

On peut regretter que la prise de conscience du phénomène n’ait pas été plus rapide, ce qui aurait peut-être permis de promouvoir une réglementation plus adaptée à cet enjeu majeur d’aménagement du territoire. Raté.

Du coup il ne va pas nous falloir longtemps pour voir se dessiner une cartographie assez parlante de l’invraisemblable bazar que suscite aujourd’hui l’ANC.

Au hasard, le « Portail Spanc.fr » , initiative commerciale entre des centaines d’autres, qui offre toutefois un certain nombre d’informations de base, toujours bienvenues, même si le laconisme est évidemment ici le reflet d’une stratégie marketing que l’on ne reprochera pas à un opérateur privé...

Dans le même registre, avec « Spanc Info » on a cette fois l’impression d’une « start-up » qui n’a pas eu les moyens de concrétiser ses ambitions. Décevant, si l’on imagine la réaction de l’usager qui se retrouve gros-jean comme devant...

Ca s’arrange nettement avec le site Web de « La Terre », glorieuse publication, aussi communiste que méconnue, qui a réalisé un excellent travail sur la question. Que nous citons aussi comme témoignage des surprises qui attendent l’usager sur internet...

Net changement de registre avec la joyeuse équipe de « spankeurs » de Spanc 29 dont les forums animés constituent une fantastique base de données alimentée par leurs expériences parfois déconcertantes de techniciens chargés d’appliquer une réglementation qui ne trouve pas toujours grâce à leurs yeux. Bon, il vous faudra montrer patte blanche, et merci de ne pas les enquiquiner, ils ont déjà fort à faire par les temps qui courent ☺

Idem pour leurs camarades de Spanc 35 tout aussi affairés à se débattre dans des embrouillaminis sans fin...

Ah, tiens, et s’il vous prend l’envie de vous immerger dans les bientôt 6000 contributions (!) archivées par Info Spanc, le forum d’échange des acteurs de l’ANC, c’est ici...

Bon, et côté DDE, comment s’en sort-on ? Plutôt bien dans la Loire où le sujet suscite à l’identique d’interminables controverses. Et comme les camarades DDistes vont devoir s’ingénier à survivre au couperet de la Révision générale des politiques publiques (RGPP), on leur souhaite bon courage au passage !

A consulter le nombre de messages postés sur le site créé conjointement par le Graie et le SED de Haute-Savoie , on constatera à l’identique que la fièvre de l’ANC n’épargne décidément aucune parcelle de notre doulce France...

Oups, changement de registre et retour au business avec les « solutions Poséïdon » de Saga qui commercialise des solutions logicielles « simples et conviviales (qui) permettent d’accompagner efficacement les techniciens dans leur tâche de gestion du SPANC : suivi et contrôle des installations, d’accompagnement des réhabilitations, de facturation de la redevance... »

Il faut de tout pour faire un monde.

Avec la « Communauté de communes de Tarn et Dadou » on découvrira, si besoin était, que certaines collectivités ont pris le mors aux dents et réalisent un travail remarquable. Ce qui devrait faire monter le rouge aux joues des gestionnaires de celles qui sont à la traîne !

Changement de registre à Entraigues sur la Sorgue dans le Vaucluse, dont les habitants ne décolèrent pas face à la mise en œuvre de l’ANC, qui semble à l’évidence souffrir de quelques... imperfections. Ici comme ailleurs on notera combien le phénomène interroge et mobilise, ce dont les grands medias devraient s’inquiéter s’ils ne veulent pas finir par perdre leurs derniers lecteurs, enfin ce qu’on en dit ☺

Et ça ne va pas s’arranger avec nos amis « Les Compaillons, forum des auto-constructeurs en ballot de paille et des pros de la paille » que nous avouons contrit avoir découvert à l’occasion, et qui sont membres de l’internationale autarcique en cours de constitution dans nos belles provinces, phénomène sur lequel nous attirons régulièrement l’attention de nos correspondants officiels qui, pour le coup, nous regardent encore plus que d’habitude comme un zozo décidément bien allumé...

Nous avons beau leur expliquer que notre affaire génère moult emplois de travailleurs qui se lèvent tôt pour gagner plus, vous voyez ce que je veux dire, à l’image de Condatis, bernique, rien à faire. ANC ? Inconnu au bataillon !

Et ceci lors même, par exemple, que nos amis du canton de Savenay continuent vaillamment à adorner de la faucille et du marteau (enfin presque, c’est une métaphore), leurs récriminations, là encore, contre les épouvantables menées de l’infernale Veolia qui, ici comme ailleurs, fond sur l’ANC comme la misère sur le vieux monde. D’où notre soutien à la pétition qu’ils ont initiée à l’effet de dénoncer le brigand.

Dans un registre voisin on imagine volontiers le mal de tête des édiles de la bonne ville de Cléry en Savoie en butte à la jacquerie qu’alimente un site tout à fait remarquablement documenté et à qui, comme aux autres, nous souhaitons bonne continuation et franc succès.

Comme à nos autres amis de l’APCVISA, farouches défenseurs de la Coulée Verte de Saint-Nazaire, et dont le site décrit par le menu les obscures menées de la Carene...

Tiens, et si l’on découvrait quelques photos de travaux ?

La Communauté de communes du Bas-Armagnac nous propose fort opportunément une petite galerie, pas encore un diaporama, soyons raisonnable ! Un site qui nous a fort obligeamment été signalé par Agnès , ce qui nous fournit l’occasion de vous inviter au passage à découvrir le Petit journal de Nogaro.

Ma doue biniguet ! Voilà-t-y-pas que j’allais oublier Tykoad, la maison en bois de Portsall et sa bagarre pour la phyto-épuration. Encore un peu et j’étais bon pour une neuvaine au prochain pardon de Saint-Yves...

Ce bref tour d’horizon qui, rappelons le, ne vise aucunement à l’exhaustivité ne serait pas complet sans un salut cordial à nos amis d’Outre-Manche émigrés en France, qui s’efforcent eux aussi, on imagine le cauchemar, de s’y retrouver dans les DTU et autres bizarreries « so french » de fosse et roseaux... Bon avec un peu de chance quand la BBC consacrera une série documentaire de 43 heures à l’ANC, peut-être avancerons-nous un peu ?

C’était toute l’ambition de ce billet qui n’aura fait que survoler la toile « frenchie » de l’ANC. Bonne exploration, le continent est quasiment vierge et compte encore d’innombrables archipels !

Le dossier de l’ANC

Assainissement non collectif (1) : les usagers vont trinquer, 4 mai 2007 :

Assainissement non collectif (2) : les difficultés commencent, 4 juin 2007 :

Assainissement non collectif (3) : Point de vue du Syndicat de l’ANC des Vosges, 12 juin 2007 :

Assainissement non collectif (4) : le grand bazar, 10 juillet 2007 :

Assainissement non collectif (5) : les arrêtés d’application de la LEMA, 26 septembre 2007

Assainissement non collectif (6) : les micro-stations d’épuration, 23 octobre 2007

Assainissement non collectif (7) : pourquoi les lits de roseaux plantés sont-ils interdits aux particuliers ?, 6 novembre 2007

Assainissement non collectif (8) : comment réduire la facture ?, 8 novembre 2007

Assainissement non collectif (9) : recherches tous azimuts, 16 novembre 2007

Assainissement non collectif (10) : comment financer les SPANC ?, 23 novembre 2007

Assainissement non collectif (11) : l’Agence de l’eau Adour-Garonne crée un observatoire international, 11 décembre 2007

Assainissement non collectif (12) : les usagers continuent à trinquer…, 4 janvier 2008

Assainissement non collectif (13) : zonage, raccordement et permis de construire… 7 janvier 2008

Assainissement non collectif (14) : Les toilettes sèches au tribunal ! 9 janvier 2008

Assainissement non collectif (15) : contrôle avant la construction et permis de construire. 19 janvier 2008

Procès des toilettes sèches à Brest : audience reportée

Les eaux glacées du calcul égoïste, 23 janvier 2008.

Assainissement non collectif (17) : des milliers d’usagers se révoltent et s’organisent dans le Vaucluse

Assainissement non collectif (18) : le sondage !

Les eaux glacées du calcul égoïste, 20 février 2008.

Assainissement non collectif (19) : les aides promises aux particuliers de plus en plus incertaines…

Les eaux glacées du calcul égoïste, 22 février 2008.

Assainissement non collectif (20) : le projet d’arrêté déclenche un tollé dans les Spanc

Les eaux glacées du calcul égoïste, 22 février 2008.

Assainissement non collectif (21) : polémique sur les micro-stations d’épuration

Les eaux glacées du calcul égoïste, 3 avril 2008.

Assainissement non collectif ( 22 ) : Informations, sites, blogs...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 21 avril 2008.

Marc Laimé - eauxglacees.com