Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Bretagne : des résidus de médicaments vétérinaires dans l’eau du robinet…
par Marc Laimé, 14 juin 2020

Faisant suite aux travaux engagés par le groupe études-recherches du PRSE2, une étude conduite dans le cadre du projet « Expo-Véto », labellisé par le Plan régional santé environnement de Bretagne, et qui s’insère aussi dans le plan antibiotiques et dans le plan national micro-polluants, a révélé la présence de résidus médicamenteux dans l’eau du robinet issue de 12 usines de potabilisation !

« (…) Ainsi, 199 échantillons ont été recueillis au total, en plusieurs phases de mars 2017 à juin 2018, afin de refléter les variations des prescriptions vétérinaires, les périodes d’épandage et le régime hydrique (étiage ou crues).

Cette première étude a relevé sur 25 captages d’eaux naturelles la présence de 18 molécules différentes, résidus de médicaments vétérinaires (RMV), ainsi que 12 RMV dans les eaux potabilisées distribuées en sortie des 23 usines de traitement exploitant ces captages ».

Lire :

Des résidus de médicaments vétérinaires dans l’eau du robinet mesurés en Bretagne.

http://seaus.free.fr/spip.php?artic...

Gérard Borvon, S-Eau-S, 11 juin 2020.

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!