Retour au format normal


Le scandale Eurofins : le rapport de la DGS

26 février 2013

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Le quotidien Libération a publié dans son édition datée du 26 février 2013, une enquête sur le scandale du monopole caché de l’analyse de la qualité de l’eau potable, qu’effectuent pour le compte du ministère de la Santé deux multinationales trop peu connues.



Titrée « Eurofins, une embrouille dans le potable », l’enquête de Laure Noualhat, qui affirme que « la qualité des analyses d’eau du géant du secteur est mise en cause par les autorités sanitaires françaises. » s’appuie sur un rapport… au vitriol du ministère de la Santé, que Libération n’offre hélas pas à ses lecteurs, pas plus que l’enquête d’ailleurs, réservée à ses abonnés.

Afin de réparer ces fâcheuses omissions, Eaux glacées, qui a depuis belle date dénoncé ce scandale majeur, présente ci-après le Rapport de la DGS.

PDF - 1.2 Mo
Le Rapport de la DGS

Et nous rappelons aussi, et surtout, ce qu’omet Libération, que la « success story » d’Eurofins et Carso n’a été rendue possible que par la conjuration de quelques politiques et haut fonctionnaires, toujours en place aujourd’hui, qui ont fait pression afin que la Loi sur l’eau du 30 décembre 2006 rende obligatoire, au nom de prétendus impératifs communautaires totalement fallacieux, la mise en concurrence obligatoire des prestations d’analyse de la qualité des eaux.

Résultat, six ans après, la moitié de la centaine de laboratoires publics départementaux d’analyse ont été liquidés, mis en faillite, rachetés avant que d’être dépecés par les multinationales de l’analyse qui, gains de productivité oblige, et pour satisfaire la rapacité de leurs actionnaires, ont mis en place des protocoles d’analyse scandaleusement défaillants, qui mettent en danger la sécurité sanitaire et la santé publique, comme vient tardivement, de s’en apercevoir le ministère de la Santé !

Après l’affaire de l’Onema, il y a décidément « quelque chose de pourri » dans le monde de l’eau, et il n’est que temps, à l’heure de la réforme annoncée, que la puissance publique en prenne la mesure.

Lire aussi :

- La loi sur l’eau privatise les services publics (1)

Les eaux glacées du calcul égoïste, 9 octobre 2007

- Laboratoires publics d’analyse des eaux : la crise

Les eaux glacées du calcul égoïste, 22 septembre 2009

- Laboratoires publics d’analyse des eaux : le Val-de-Marne se mobilise

Les eaux glacées du calcul égoïste, 25 septembre 2009

- Le monopole caché du contrôle de la qualité des eaux du robinet

Les eaux glacées du calcul égoïste, 23 février 2011

- Le deuxième laboratoire d’analyse des eaux français coulé par la concurrence

Les eaux glacées du calcul égoïste, 24 février 2011

- Laboratoires publics d’analyse des eaux : le ministère de l’Agriculture balade les parlementaires

Les eaux glacées du calcul égoïste, 7 janvier 2013

Marc Laimé - eauxglacees.com