Retour au format normal


Est Ensemble (35) : nouvelle tentative de vote (pour revenir au Sedif) le 30 novembre à Romainville…

28 novembre 2010

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Après l’interruption de la séance du 23 novembre dernier à Romainville par une « irruption citoyenne » diversement appréciée et commentée, la majorité (PS) du Conseil communautaire de la Communauté d’agglomération va tenter, cette fois sous haute surveillance policière, d’imposer, toujours au palais des Fêtes à Romainville, le retour au Sedif qui déchire la majorité de la CAEE…



On prend les mêmes et on recommence, enfin pas tout-à-fait.

Après avoir dû la semaine dernière reculer face à l’expression de la juste colère populaire (même gauchiste), Bertrand Kern et sa majorité vont tenter de passer en force, et s’en donnent les moyens.

Déjà cette semaine à Pantin, la ville dont M. Kern est le maire, l’accès au conseil municipal a été filtré par la police municipale, et la police nationale appelée en renfort, avec rien moins qu’un commissaire à la manoeuvre, au prétexte, fallacieux, de plan Vigipirate… « Carte d’identité. Ouvrez les blousons et les sacs, vous là vous n’entrez pas… »

Ca va être la même chose en pire à Romainville, toujours au Palais des Fêtes, le mardi 30 novembre à 20h30 : déploiement policier, filtrage des entrées, pas d’images…

Et comme si cela ne suffisait pas, M. Kern et sa majorité vont aussi limiter les prises de parole des élu(e)s, appelé(e)s à voter… sur le retour au Sedif, puisqu’il « n’y a pas d’alternative… », comme le rappelait avec force la lettre de Santini-Sitbon-Sedif-Veolia-Cabannes et associés, que nous évoquions il y a peu…

Bon, même ainsi çà va être le souk. Bertrand Kern n’a pu obtenir mandat de ses partenaires de la majorité la semaine dernière, après le barnum citoyen, pour réagir publiquement par le biais d’un communiqué de presse, et a brandi une menace de démission…

C’est dire si la majorité « de gauche » d’Est Ensemble est à l’aise avec la proposition de retour au bercail au Sedif que veulent lui imposer de force ses anges tutélaires…

Car c’est un véritable tsunami politique qu’a constitué la manifestation au conseil d’agglomération
mardi dernier. Au-delà des gesticulations de certains maires dans leurs
conseils municipaux (à Romainville et à Pantin), on sent depuis un flottement certain dans la majorité socialiste, qui a donc été incapable de se mettre
d’accord sur un communiqué de presse depuis mardi dernier !

Par ailleurs Dominique Voynet, sénatrice-maire de Montreuil et le groupe
Ecologie et Citoyenneté vont proposer à M. Kern de mettre une nouvelle
délibération à l’ordre du jour de la séance de mardi, aux fins de signature d’une nouvelle convention provisoire.

Nos grands démocrates, grands républicains, vont-ils se montrer démocrates et républicains jusqu’au bout ? Réponse mardi à Romainville…

A SONG :

L’estaca, Luis Llach

Lire aussi :

Est Ensemble : le dossier d’Eaux glacées

Marc Laimé - eauxglacees.com