Retour au format normal


Est Ensemble (32) : manifestation et annulation du vote

23 novembre 2010

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Une centaine de manifestants ont occupé le mardi 23 mars à 19h30 la salle du palais des Fêtes de Romainville, dans laquelle le conseil communautaire d’Est Ensemble était convoqué pour voter le retour des neuf villes de Seine-Saint-Denis au Syndicat des eaux d’Ile-de-France, option combattue par une partie des élus d’Est Ensemble et de la population concernée. La séance du Conseil communautaire a été annulée par son président. "Attentat contre la démocratie" ou véritable collapsus démocratique, le débat ne fait que commencer.



PNG - 138.3 ko
Les 9 villes

Aux cris de « Veolia on n’en veut pas », avant d’entonner « A la Claire Fontaine » devant les caméras de Canal Plus, les manifestants ont dénoncé un vote « joué d’avance » et le bradage du service public à Veolia.

Manifestation 1

Monôme, charivari ou « odieux attentat à la démocratie » ?

Le débat va inévitablement s’enflammer.

Le collapsus démocratique était prévisible au vu de ce qui a précédé.

Manifestation 2

Le président d’Est Ensemble, M. Kern, va inévitablement convoquer un nouveau conseil.

La décision risque cette fois de se prendre à huit clos.

L’affrontement laissera des traces.

Il témoigne, à minima, que certaines pratiques politiques ne sont plus acceptées, le seront de moins en moins.

L’affaire d’Est Ensemble témoigne, si besoin était, de la brûlante actualité de la question de l’eau…

Est Ensemble : le dossier d’Eaux glacées

Marc Laimé - eauxglacees.com