Retour au format normal


Un réseau d’élus d’Europe écologie-Les Verts veulent révolutionner la gestion de l’eau en France

8 novembre 2010

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Un réseau d’élus d’Europe Ecologie/Les Verts commencent à se mobiliser pour mener à bien des actions concertées sur le thème de l’eau, avec pour objectif de « faire évoluer les curseurs dans le sens de nos valeurs face au lobby agro-industriel. »



La décision a été prise à Nantes lors de la dernière université d’été des Verts. Une soixantaine d’élus Verts se sont déjà inscrits à une liste de diffusion mise en place par la Fédération éco-citoyenne de Vendée (FEVE), pour échanger entre élus en charge de l’eau au niveau des Agences de l’eau, des intercommunalités, des syndicats des eaux, des villes…

C’est à l’issue d’un groupe de travail « Eau », organisé à Nantes lors de leur université d’été le 18 août 2010, qu’a été actée la mise en place d’un réseau d’élus et l’établissement de priorités pour les années à venir.

L’évidence d’une coordination d’actions au plan national par bassins, au niveau des 6 agences, s’est ainsi très vite imposée, avec pour objectifs d’établir un inventaire des actions de contractualisation, de travailler en lien avec les partenaires « naturels » des Verts-Europe écologie que sont les associations environnementales, les pêcheurs, la FNAB et la Confédération paysanne. Ce qui implique d’identifier précisément les besoins de formation et d’information, et de se donner les moyens d’animer le réseau qui va se mettre en place à deux niveaux.

Au niveau de chaque bassin, pour permettre un échange inter-régional ;

Au niveau local, celui des communes, des communautés de communes et des départements, pour « permettre l’expression politique d’ Europe Ecologie/Les Verts sur le thème de l’eau. »

En matière de formation, l’accent va être porté sur les thèmes de la gouvernance, des lieux de décision (de l’Europe au local), des politiques financières (taxes, redevances, subventions), et de la connaissance des textes en vigueur et des procédures juridiques, en lien avec la démocratie participative et l’action citoyenne.

En matière d’information, il s’agit de faire connaître aux élu/es les outils disponibles, comme la « Lettre EAU » du FNE, des sites internet, les textes en vigueur relatifs à la DCE, la loi sur l’eau, les zones humides, le Grenelle II (trames verte, bleue), les documents d’urbanisme (SCOT, PLU, Natura 2000…)

Pour ce faire, un animateur va être désigné par bassin et une équipe d’animation mise en place au niveau national.

Premières initiatives

En Loire Bretagne, des actions concertées avec le PS ont déjà été conduites. Il n’a ainsi manqué que 8 voix en Comité de Bassin pour que soit retoquée l’augmentation à 70% du taux d’intervention sur les "réserves de substitution".

Les élus de la région Centre mettent une partie du temps d’un collaborateur à disposition du groupe d’élus de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne pour se coordonner avant et entre les différentes réunions de commissions, conseil d’administration et de Comité de Bassin.

La liste complète des membres du Comité de Bassin a été établie, et une évaluation est en cours pour « repérer les alliés », et récupérer les pouvoirs des absents. Deux contacts vont être prochainement désignés afin d’assurer une coordination, par le biais de réunions téléphoniques, avec les collègues des autres agences.

Une journée d’échanges à Lyon le 13 novembre 2010

Fort de cette dynamique, le réseau organise une journée d’échanges le samedi 13 novembre 2010 à Lyon, où une salle a été réservée à partir de 10h30 par Alain Chabrolle, président de la FRAPNA, et vice-président de la région Rhône-Alpes en charge de la santé et de l’environnement.

L’ordre du jour prévoit :

- d’échanger entre représentants dans les différentes instances des Agences et sur le niveau de coordination au sein de chaque agence, ainsi que sur :

- l’état d’avancement du 10ème Programme des Agences ;
- l’efficacité des mesures mises en place pour lutter contre les pollutions diffuses ;

- le soutien des agences à l’agriculture biologique et à l’agriculture intégrée ;

- l’évolution des redevances entre les différentes catégories d’usagers ;

- le soutien à l’acquisition foncière ;

- les conventionnements Régions-Agences ;

- l’état des lieux de la collaboration avec les collègues des autres partis de gauche, des membres des CESR, des usagers (associations, pécheurs...) ;

- l’organisation de la coordination entre les agences : mise en place de la cellule de coordination nationale, programme et planning 2010-2011 avec précision sur les thèmes et fixation des dates de réunions de formation-coordination ;

- un retour sur le Congrès de l’ARF ;

- ECOPHYTO 2018 ;

- PRSE ;

- Questions diverses.

Contact :

Alain Chabrolle

Port. : 06 32 22 67 47

Mel : achabrolle@rhonealpes.fr

Marc Laimé - eauxglacees.com