Retour au format normal


Algues vertes : 300 bretons portent plainte

5 septembre 2009

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Avant même la grande manifestation qui aura lieu sur la plage de Grandville à Hillion (Côtes d’Armor), le dimanche 27 septembre prochain à 15 heures, l’affaire des algues vertes tourne à l’affaire d’état. Près de 300 plaintes ont en effet été déposées le jeudi 3 septembre 2009 au tribunal de Guingamp contre le préfet des Côtes d’Armor, accusé de ne pas prendre les mesures nécessaires face à la prolifération des algues vertes. Au delà des effets d’annonce du Premier ministre, le gouvernement ne pourra plus très longtemps continuer à fermer les yeux sur un scandale environnemental, qui menace désormais ouvertement la santé publique et pourrait aggraver les tensions entre la France et la Commission européenne, à l’origine de plusieurs procédures contentieuses relatives à la situation catastrophique de la qualité de l’eau en Bretagne.



Les plaintes ont été déposées avec constitution de partie civile, pour mise en danger délibérée de la vie d’autrui. "On veut mettre le préfet des Côtes d’Armor devant ses responsabilités", a déclaré M. Yves-Marie Le Lay, président de l’association Sauvegarde du Trégor. "Nous estimons que c’est lui qui met délibérément en danger nos vies".

Les plaintes devraient être enregistrées "le plus vite possible", a-t-il indiqué, rapportant les propos de la greffière du tribunal. Selon Yves-Marie Le Lay, le préfet "ne prend pas en considération le danger que représente l’intoxication par H2S", l’hydrogène sulfuré dégagé par les algues vertes accumulées sur des plages bretonnes. "C’est lui qui accorde des autorisations d’extension d’élevage", dont les rejets en nitrates favorisent le développement des algues.

Un cheval est mort le 28 juillet sur une plage de Saint-Michel-en-Grève, après avoir inhalé du gaz dégagé par les algues en décomposition accumulées, relançant le débat sur ce phénomène. Le Premier ministre François Fillon s’était rendu en août dans cette commune des Côtes-d’Armor, annonçant que le gouvernement allait "prendre à sa charge" cette année le nettoyage des plages bretonnes.

Lire :

Les algues vertes, une pollution mortelle, encore sous estimée

Les eaux glacées du calcul égoïste, 24 août 2009.

Algues vertes : 300 bretons portent plainte

Les eaux glacées du calcul égoïste, 5 septembre 2009.

Algues vertes : mort d’un nettoyeur de plages

Les eaux glacées du calcul égoïste, 5 septembre 2009.

Lire aussi :

Les algues vertes peuvent tuer

S-Eau-S, 5 octobre 2008.

Le dossier "Algues vertes" d’Eau et rivières de Bretagne

Le dossier du Télégramme

Zip - 2 Mo
La pollution c’est moche

Marc Laimé - eauxglacees.com