Retour au format normal


L’état profond flingue le réseau Obépine

3 janvier 2022

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Comme c’est souvent le cas avec cette pandémie, l’Etat profond frappe d’un point de fer une initiative venue de la base... A croire que la surveillance du virus via les eaux usées en dérangeait certains...



Le réseau scientifique Obépine qui contrôlait la présence de Covid-19 dans les eaux usées cessera ses activités le 31 janvier 2022. Or son successeur, le dispositif Sum’eau, ne devrait pas être opérationnel avant l’été 2022.

Le ministère des Solidarités et de la Santé et le ministère de la Transition Ecologique annoncent la nomination d’un laboratoire national de référence pour harmoniser le système de surveillance du SARS-CoV-2 dans les eaux usées et les boues de stations d’épuration.

https://solidarites-sante.gouv.fr/a...

Le laboratoire d’Hydrologie de l’Anses a été nommé laboratoire national de référence pour la surveillance du SARS-CoV-2 dans les eaux usées et les boues de stations d’épuration par les ministères en charge de la santé et de la transition écologique.

https://www.anses.fr/fr/content/nou...

Le successeur d’Obépine, le dispositif Sum’eau, ne devrait pas être opérationnel avant l’été 2022.

https://www.sudouest.fr/sante/covid...

Lire aussi :

Le suivi de la Covid dans les eaux usées cesse au Québec :

https://centreau.org/evenements-act...

Marc Laimé - eauxglacees.com