Retour au format normal


Comment l’eau sort de l’histoire

31 mai 2019

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Alors que le “climat” règne en maître, que “l’éco-socialisme” d’un côté, façon Jadot ou Mélenchon, “l’écologie constructive”, façon Macron ou De Rugy, sont portés au pinacle par des slogans uniment mensongers, la déconstruction des politiques publiques de l’eau atteint son stade terminal, en France comme en Europe.



L’objectif de reconquète de la qualité des eaux, mantra et boussole des politiques publiques depuis les années 2000, via la Directive cadre sur l’eau (DCE), a été discrètement enterré l’an dernier, à l’initiative des directeurs de l’eau européens, qui n’ont eu aucune peine à convaincre leurs gouvernements respectifs d’abandonner ces chimères.

Traduction, en France, sous couvert d’un projet de loi visant à lutter contre la “surtransposition” des directives européennes, l’objectif-cible ultime de reconquête de la qualité des eaux en 2027 a purement et simplement été abandonné, comme en témoigne explicitement ledit projet de loi.

http://www.eauxglacees.com/Le-gouve...

http://www.eauxglacees.com/Precis-d...

Nous l’avons déjà évoqué à plusieurs reprises, en pure perte puisque les matamores de toute obédience qui nous promettent de “sauver la planète” tous les quatre matins, ignorant tout de cette petite madofferie, n’ont aucune idée de ce que cela implique, et s’en contrefoutent éperdument puisque, l’eau étant sortie de l’histoire, aucune voix d’électeur ou d’électrice ne saurait être mobilisée sur ce thème.

Il est vrai que “médiatiquement parlant” il est plus gratifiant pour nos rebelles de carton pâte dont le militantisme se mesure au nombre d’apparitions sur les chaînes d’information continue, de s’en aller décrocher les portraits de M. Emmanuel Macron dans les mairies, à l’image des chaises dérobées par d’autres huluberlus dans des agences bancaires.

Comme d’enchaîner les World Planet Summit à gogo, lubie fort courue des maîtres qui nous gouvernent, reflet doré des crétineries des précédents.

http://fabrice-nicolino.com/?p=4793

L’offensive se poursuit aussi sur d’autres fronts, comme le relatait récemment The Guardian, relayé par la Lettre d’information Euractiv.

Dans cet article The Guardian, relatant l’action des lobbies industriels qui s’en prennent aux objectifs hier encore fixés par la DCE, reste donc très en deçà de l’entreprise de démolition déjà actée par l’ajournement sine die de l’objectif-cible d’atteinte d’une bonne qualité des eaux en 2027 que nous évoquions ci-dessus.

https://www.euractiv.fr/section/pla...

Il y a mieux, enfin pire, bien sur.

Et c’est l’inneffable “Kappelmeister” Jean Launay qui s’en est venu nous apporter la bonne parole, par le biais d’un entretien accordé à l’ex lettre d’information Localtis, propriété de la Caisse des dépots et consignations, récemment rebaptisée “Banque des territoires”.

De quoi s’agit-il ?

De substituer à la défunte DCE un invraisemblable ramassis d’indicateurs niaiseux, via “la mise en œuvre de l’objectif nᵒ 6 des 17 objectifs de développement durable (ODD) approuvés en 2015 par les Nations unies dans le cadre de l’Agenda 2030. »

Derrière tout cela, ce qui ne devrait n’étonner personne, on retrouve bien évidemment nos « usual suspects » de la FP2E, du Partenariat français pour l’eau (PFE), et les « onoravoles » Payen et Santini, toujours en selle…

Mais que nous baille le « Kappelmeister » Launay ?

« (…) On est en plein dans le calendrier puisque la feuille de route française pour la mise en œuvre des ODD est quant à elle attendue fin juin. Mon rapport, nourri par l’écoute des principaux acteurs du secteur de l’eau, dont les associations d’élus et comités de bassins, porte donc sur ces sujets transversaux liés à la politique grand cycle de l’eau : la prise en compte des ODD, la gouvernance et le financement. »

Voir pour le détail le blog de Landot avocats qui vole au secours de notre Kappelmeister :

https://blog.landot-avocats.net/201...

Assorti de la précision que ledit rapport a été remis par le même à Mme Wargon, dite Danone, on aura dès lors tout compris de ce qu’il va advenir dans les prochaines années dans le domaine de l’eau :

https://www.banquedesterritoires.fr...

Car déjà le marchand de pompes Wilo-Salmson, entre autres exemples, a parfaitement intégré les ODD dans sa publicité commerciale :

PDF - 144.2 ko
Communiqué de presse WILO, 4 juin 2019 -.

Et l’on ne manquera pas de compléter notre instruction en lisant la plaquette de propagande dédiée, préparée depuis l’automne dernier, ce qui atteste qu’en la matière la prétérition ne saurait nuire.

PDF - 1.9 Mo
Elus, collectivités : votre rôle pour l’eau dans les ODD - 10 novembre 2018 -.

In fine, nous avons déjà eu l’occasion de dire ce que nous en pensions lors de la table ronde n° 2 du colloque organisé en décembre dernier à l’Assemblée nationale par l’UFC Que Choisir, intitulé “Qualité de l’eau, mythes et réalités”, dont les Actes sont accessibles via le lien ci-après :

www.ufcquechoisir-iledefranc...

Marc Laimé - eauxglacees.com