Retour au format normal


Grand Paris : le tout-marché ou la démocratie ?

25 octobre 2018

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Une lecture croisée de deux contributions récentes, celle de Jean Louis Missika d’un côté, adjoint à l’urbanisme de la ville de Paris, et celle d’Antoine Valbon, DGS de l’EPT 12 de l’autre, éclairent les enjeux réels de la réforme annoncée du Grand Paris, sans cesse différée en dépît des engagements d’Emmanuel Macron. D’un côté une marchandisation sans précédent, de l’autre un scénario de sortie de crise vers une gouvernance réellement démocratique.



Si tous les acteurs et observateurs s’accordent pour considérer que les lois NOTRe et MAPTAM, s’agissant du Grand Paris, ont accouché d’un monstre dysfonctionnel et ingouvernable, les remèdes susceptibles de sauver ce grand malade divergent du tout au tout.

A l’heure où les medias rapportent que le Président de la République semble avoir renoncé à porter le fer dans la plaie, deux scénarios totalement antagoniques se font jour.

D’un côté le tout marché, le “contrat” et le recul du politique, qui tente de se dissimuler, sous la plume de Jean-Louis Missika, en empruntant à la pensée altermondialiste le vernis des “communs”, pour mieux assurer le triomphe de la doxa libérale. Une prise de position tout sauf innocente puisque Missika se positionne sans équivoque comme le deal maker apportant sur un plateau la solution rêvée pour une Macronie en déroute sur le sujet.

De l’autre, Antoine Valbon, directeur général des services de l’EPT 12, après une analyse sans complaisance de l’accident industriel qui a donné naissance à un monstre ingouvernable - dont la faillite est assurée à l’horizon 2020 -, dessine un scénario de sortie de crise “par le haut”, aussi mesuré que démocratique.

L’avenir du Grand Paris et de plus de dix millions de Franciliens se jouera peu ou prou dans cette alternative clairement illustrée par les contributions ci-après.

Noter que pendant ce temps-là le groupe X-Ponts Pierre organisait le 31 octobre une conférence intitulée "Quels immobiliers dans le Grand Paris ?" :

(40 euros la place). A ce prix là ça ne devrait pas tarder à ruisseler...

https://www.ponts.org/fr/agenda/con...

- Pour une gouvernance partagée du Grand Paris (1)

Jean Louis Missika et alii, Telos :

https://www.telos-eu.com/fr/pour-un...

- Pour une gouvernance partagée du Grand Paris (2)

Jean Louis Missika et alii, Telos :

https://www.telos-eu.com/fr/pour-un...

- La loi NOTRe a accouché d’un « petit Paris »

Antoine Valbon, DGS de l’EPT 12, Le Journal du Grand Paris

https://www.lejournaldugrandparis.f...

Marc Laimé - eauxglacees.com