Retour au format normal


Gap Tallard Durance : une communauté d’agglomération refuse d’appliquer la loi NOTRe

27 octobre 2018

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Les 17 maires de la communauté d’agglomération Gap-Tallard-Durance ont refusé à l’unanimité le 25 septembre dernier le transfert de la compétence eau et assainissement prévu par la loi Notre.



Lors de la séance plénière du conseil départemental le 25 septembre dernier, Christian Hubaud (canton de Gap 3) est revenu sur le transfert de la compétence eau et assainissement des communes aux communautés de communes et/ou d’agglomération, voulue par la loi Notre.

Pour les communautés d’agglomération, ce transfert est prévu au 1 janvier 2020. « Les maires de la communauté d’agglomération Gap Tallard Durance ont pris la décision à l’unanimité de ne pas appliquer la loi. Nous ne céderons pas notre eau. La loi Notre n’a jamais créé une telle inégalité sur le département », a indiqué celui qui est aussi le maire de Pelleautier.

Rémy Oddou, conseiller départemental de Tallard et maire de Lettret, a rajouté : « On a tendance à dire que les territoires ruraux sont des territoires oubliés. Moi, je dirais qu’aujourd’hui, ce sont des territoires attaqués. Les 17 maires ont pris cette décision à l’unanimité, et ce n’est pas rien, de se mettre hors la loi ».

Il a évoqué aussi la décision de ne pas transmettre les résultats des élections européennes à la préfecture. « Quand on est attaqué, la seule défense, c’est d’entrer en insurrection. »

Source : Le Dauphiné Libéré.

Marc Laimé - eauxglacees.com