Retour au format normal


Le lobby de l’irrigation se déchaîne

5 février 2018

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Nous l’annoncions l’été dernier, c’est fait. Profession agricole et pouvoirs publics ont sonné (en douce) la mobilisation générale, qui va déboucher sur une relance effrénée de l’irrigation, avec des conséquences catastrophiques sur la disponibilité des ressources en eau, et leur qualité.



Des rapports à la pelle, la recherche publique aux ordres, des parlementaires au garde à vous, une « cellule de dégrisement » pour filtrer les « projets de territoire » sortis par centaines du placard.

Pendant qu’on amusait le tapis avec Notre-Dame-des-Landes, le gouvernement préparait une offensive sans précédent pour complaire à une profession agricole mobilisée comme jamais.

Cette fuite en avant technologique (goutte à goutte, re-use, rechargement de nappes...), légitimée par une instrumentalisation grossière du changement climatique, aura des conséquences dramatiques pour les ressources en eau.

https://www.ecologique-solidaire.go...

Elle se déroule dans l’indifférence générale, tant des défenseurs de l’environnement que des medias.

- Gestion de l’eau en agriculture : une cellule d’expertise est lancée :

Nicolas Hulot et Stéphane Travert ouvrent une cellule d’expertise pour « résorber durablement les situations de tension hydrique » et « associer les territoires » à la gestion de la ressource.

http://www.pleinchamp.com/actualite...

Plein Champ, 2 novembre 2017.

- Irrigation : un rapport parlementaire attendu pour mai.

La nouvelle législature a pris acte des blocages pénalisant la création de retenues d’eau de substitution. Une cellule d’expertise commune aux ministères de l’Agriculture et de la Transition écologique est à l’œuvre, ainsi qu’une mission parlementaire. Rapport attendu en mai.

http://www.pleinchamp.com/actualite...

Plein Champ, 12 janvier 2018.

- La France, un pays « d’abondance hydrique »

Citant une étude d’Arvalis Institut du végétal, Eric Frétillère, président des Irrigants de France, rappelle que la France est le deuxième pays en Europe, derrière la Norvège, à disposer de ressources conséquentes en eau douce.

http://www.pleinchamp.com/actualite...

Plein Champ, 19 janvier 2018.

Bassine

- L’irrigation à partir d’eaux usées traitées reste à développer

La réglementation permet la réutilisation des eaux usées traitées pour l’irrigation des cultures. Les expérimentations s’avèrent probantes. La pratique se développe dans le monde. Reste à adapter les process et convaincre les consommateurs.

http://www.pleinchamp.com/actualite...

Plein Champ, 23 janvier 2018.

- Sivens : un projet de territoire d’ici au mois de juin

Tous les acteurs du territoire du bassin versant du Tescou ont signé le 21 décembre dernier une charte préfigurant le lancement d’un projet de territoire d’ici à la fin du mois de juin. De bonnes intentions à la hauteur de fortes ambitions.

http://www.pleinchamp.com/actualite...

Plein Champ, 24 janvier 2018.

- Irrigation : stop ou encore... plus ?

En France, 6 % seulement de la SAU est irriguée. Mais l’agriculture absorbe 70 % des prélèvements d’eau, concentrés en période estivale. Le réchauffement climatique est porteur de nombreuses menaces, aux répercussions diverses et multiples. Un rapport du CGAAER* prône une approche durable, consistant à agir sur l’offre et sur la demande en eau.

http://www.pleinchamp.com/actualite...

Plein Champ, 26 janvier 2018.

Rampe

- Irrigation : un outil pour évaluer et encourager les économies d’eau

À Montpellier, les experts des techniques d’irrigation agricole ont établi le premier référentiel comparant les économies d’eau réalisables selon les dispositifs d’irrigation utilisés. Un outil conçu à la demande du Ministère de l’Agriculture qui fait dorénavant référence pour l’instruction des dossiers de subventions relatifs à cette pratique.

http://www.irstea.fr/toutes-les-act...

IRSTEA, 1er février 2018.

- Irriguer avec des eaux usées traitées : approches et perceptions des français à l’étude

Réutiliser des eaux usées traitées pour irriguer les cultures : une solution locale pertinente pour économiser et préserver la qualité de nos eaux, valoriser les nutriments présents à des fins agronomiques et réduire ainsi les pressions sur les milieux. Si cette pratique encadrée par une réglementation spécifique est mise en œuvre dans de nombreux pays européens, elle est encore peu développée en France. Expert dans ce domaine, Irstea explore des approches originales en appui aux collectivités et industriels, pour encourager l’élaboration de projets viables et sûrs, et accompagner l’évolution de la réglementation. Entretien avec Bruno Molle et Patrice Garin, chercheurs à Irstea.

http://www.irstea.fr/toutes-les-act...

IRSTEA, 1er février 2018.

- Vigne : l’INAO entrouvre les vannes de l’irrigation.

L’INAO a pris acte des conséquences du stress hydrique sur les rendements et sur la qualité des raisins. Encadrée et contrôlée, l’irrigation des vignes AOC est désormais possible. Encore faut-il disposer de la ressource et des installations. Et maîtriser le pilotage.

http://www.pleinchamp.com/actualite...

Plein Champ, 2 février 2018.

Lire aussi :

- Qu’est-ce que les bassines géantes ?

https://mrmondialisation.org/quest-...

- La riposte dans le Marais Poitevin

"Un projet de construction de 19 réserves de substitution est en cours sur le territoire Est du Marais poitevin et de son bassin versant, le long du bassin de la Sèvre Niortaise et du Mignon.

12 associations et fédérations se sont réunis en collectif et travaillent ensemble depuis plus d’un an afin d’échanger les informations et les réflexions sur ce projet. La CDMP tient aussi un rôle de co-animation et de coordination du collectif interassociatif.

Ce travail commun a d’abord porté sur les dépositions des associations à l’enquête publique (disponibles sur le site internet de la Coordination), puis aujourd’hui à l’élaboration d’un recours auprès du Tribunal Administratif afin de faire annuler l’arrêté interdépartemental autorisant la construction et l’exploitation de 19 réserves de substitution.

Notre action est régionale, le projet concernant 3 départements (17, 79, 86).

Vous trouverez en pièce jointe le communiqué de presse envoyé aux médias et journaux.

Afin de financer les frais de justice (avocat), nous lancerons bientôt une campagne de financement participatif, dont je ne manquerai pas de vous donner les détails indispensables.

Les 12 associations et fédérations (ordre alphabétique) :

Association de Protection, d’Information et d’Etude de l’Eau et de son Environnement, Coordination de Défense du Marais Poitevin, Deux-Sèvres Nature Environnement, Fédération des Deux-Sèvres pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, Fédération de Charente Maritime pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres, Nature Environnement 17, Pêches sportives de Saint-Maixent, Poitou-Charentes Nature, SOS Rivières et Environnement, UFC-Que Choisir Poitou-Charentes, Vienne Nature.

PDF - 869 ko
Le communiqué des associations du Marais Poitevin

Marc Laimé - eauxglacees.com