Retour au format normal


COP 21 : la stratégie de la tension

31 octobre 2015

par Marc Laimé - eauxglacees.com

L’effarante mystification qui est au fondement de la pantalonnade planétaire de la "COM 21" va cloturer en désastre bouffon un quinquennat tout entier dédié à une dévastation sans précédent de l’environnement. Imaginant camoufler le désastre, le gouvernement joue désormais ouvertement d’une stratégie de la tension dont les conséquences prévisibles dessinent déjà les contours calamiteux de la séquence qui s’ouvre.



Terrible instantané de l’époque.

La COM 21, oxymore climato-centré comme nul ne devrait l’ignorer, s’annonce bien évidemment comme un désastre sans précédent, apothéose d’un quinquennat tout entier dédié à une dévastation sans précédent de l’environnement.

Aucune avancée d’aucune sorte à attendre de qui que ce soit, sur quoi que ce soit, puisque l’organisation même du bastringue est assurée par les grands fourriers de la mise en coupe réglée de la planète et de ses ressources.

Et qu’on se pince dès lors à ouïr les milliers de voix, ingénus Lapins Crétins, mais surtout cyniques apparatchikis représentants autoproclamés de la société "civile" nous enjoindre de "nous mobiliser pour peser sur les décideurs et sauver le climat"...

En fait seuls les Diafoirus des désastres à venir ont motif à se réjouir...

Pendant que les entrepreneurs du futur (de soi-même) tirent des plans sur la comète.

Dès lors reste la COM. Ne reste que la COM

Comme il va falloir maquiller tout cela, l’option d’ores et déjà retenue est celle de Sivens : « Black-Blockiser » les terrifiants voleurs de chaise en espérant des dérapages en tout genre.

Neuneus vs Robocops

Nous y sommes déjà.

Et ça se confirme...

A ce stade,, habituelle discussion de marchands de tapis entre appareils, et vrai-faux compromis ("Réveille le Zadiste qui est en toi !"), immédiatement tweeté à la terre entière par lesdits appareils, même en herbe...

Bon, pour finir, on rétablit le contrôle aux frontières avant, et durant le barnum et l’affaire est réglée...

Vont pas être contents les gentils pèlerins bénis par le bon pape François...

LAUDATE NO !

Et des fois que ça ne suffise pas, une opportune annonce de la relance des marchés publics pour des travaux à Notre Dame des Landes,, faut ce qu’il faut...

Pour la mise en conditions on peut compter sur France Info et le Point, qui s’y collent illico....

Evidemment le bon peuple ne va pas manquer d’être exaspéré par le blitzkrieg de la caravane publicitaire qui va lui pourrir la vie 24 heures sur 24 pendant trois semaines, d’abord en l’abreuvant de slogans débiles, genre « Fermer le robinet avec les dents pour préserver la ressource pour arroser le jardin partagé avant que d’aller réparer la binette à la recyclerie », et autres niaiseries du même tonneau.

On peut faire toute confiance aux start-upeurs de la démocratie participative pour achever de nous ensevelir sur un ramassis de conneries absolument sans précédent...

Ensuite et surtout, ça va inévitablement se gâter quand des escadrons de forces de l’ordre nous barreront la route pour laisser passer les limousines.

Résultat abstention record aux Régionales, sur fond d’embolie des gauches (dites) "radicales"...

La droite et l’extrême droite en force partout.

Une apothéose.

Une fois passé le grand barnum publicitaire, acté le nouveau désastre, la seule avancée de la période serait peut-être de voir la société dite "civile" cultiver son propre jardin...

L’hymne de la COM 21

Marc Laimé - eauxglacees.com