Retour au format normal


Assainissement non collectif : les usagers se rebiffent

4 mai 2015

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Avec l’ouverture d’un site internet, le réseau Confi-ANC-e, une nouvelle confédération nationale indépendante d’usagers de l’ANC, créée en avril dernier, franchit un nouveau cap.



« Avec la mise en œuvre des services publics d’assainissement non collectif (SPANC) il est peu de dire que la colère gronde dans nos campagnes.

Contraints, par une réglementation taillée sur mesure pour le plus grand profit des industriels de l’eau et de l’assainissement, ce sont plus de 12 millions de citoyens qui se trouvent assujettis à ces services « publics ».

Les SPANC étant gérés en toute « autonomie » par les collectivités locales, on voit ainsi se développer sur le territoire national, des pratiques aussi disparates qu’inégalitaires, quand elles ne sont pas abusives, voire illégales ; avec à la clé, des obligations de travaux dispendieuses, le plus souvent injustifiées.

Engagées depuis des années dans un bras de fer pour faire valoir les principes nécessaires d’égalité de traitement et de respect de la loi, quinze associations, réparties dans l’hexagone, ont décidé de se regrouper pour agir : un service public ne se vend pas ; il se défend !

En partenariat avec la fondation France Libertés et 60 Millions de Consommateurs, la nouvelle confédération prépare des actions d’envergure nationale, parmi lesquelles sont envisagées plusieurs actions devant les tribunaux : deux contre des services, une contre l’État et une QPC (question prioritaire de constitutionnalité)."

PDF - 205.5 ko
L’annonce de la création du réseau Confi-ANC-e - Aujourd’hui en France, 29 avril 2015

Contact :

Le site internet du réseau Confi-ANC-e

Mel : contact@reseauconfiance.org

Marc Laimé - eauxglacees.com