Retour au format normal


DOCUMENTAIRES : quatre films sur l’eau à la télévision

19 janvier 2014

par Marc Laimé - eauxglacees.com

La Cinquième, M6 et ARTE vont diffuser prochainement trois documentaires et une enquête (en partie pour cette dernière) dédiés à l’eau. Initiatives bienvenues quand la politique de l’eau semble en passe d ’échapper à toute réforme réelle, pourtant nécessaire…



« L’Eau : un marché sous pression »

- Le Doc du dimanche

- France 5

- Dimanche 26 janvier à 20h30

- Dimanche 2 février à 16h00

- Jeudi 13 février à 16h30

« En France, l’industrie de l’eau en bouteille génère environ 3,5 milliards d’euros de bénéfices par an et représente 2,5 % de l’industrie agroalimentaire française. Parallèlement, le consommateur voit sa facture d’eau du robinet augmenter depuis quinze ans. Mais, de façon générale, la qualité de l’eau se dégrade et sa mise aux normes de distribution coûte de plus en plus cher. Il y a urgence à trouver des solutions pour inverser la tendance. Bernard Cazedepats mène l’enquête auprès du maire d’un village de l’Yonne, de responsables de l’eau de Paris et de celle de Grenoble, de minéraliers (Vittel, Ogeu, Cristalline) et de différents empêcheurs de tourner en rond qui travaillent à la remunicipalisation de l’eau pour lutter contre les acteurs privés. »

Documentaire. Durée 52’. Auteur-réalisateur Bernard Cazedepats. Production Elaia Prod, avec la participation de France Télévisions. Année 2014.

Eau et santé : qui croire, que boire ?

- Enquête de santé

- France 5

- Mardi 28 janvier à 20.35

« Producteurs d’eau en bouteille et défenseurs de l’eau du robinet se livrent une guerre sans merci pour nous convaincre que leur eau est celle qu’il nous faut. Comment pouvons-nous choisir en toute connaissance de cause ? Comment savoir si l’une est meilleure pour notre santé que l’autre ? L’eau a beau être le produit le plus contrôlé de France, les polluants déversés depuis des décennies dans l’environnement – comme les nitrates et les pesticides, mais aussi les médicaments – coulent aujourd’hui de nos robinets et sont présents dans les bouteilles que nous achetons. Quels risques courons-nous réellement ? Après la diffusion du documentaire Eau : à votre santé ?, Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse ouvrent le débat en direct avec des spécialistes de l’eau et des médecins, puis répondent aux questions des téléspectateurs. De son côté, Benoît Thevenet apporte un éclairage sur le lobbying des industriels qui polluent les messages sanitaires autour de nos besoins quotidiens en eau et sur cette tendance qui a gagné de nombreux foyers en France : la filtration de l’eau du robinet avec des systèmes souvent coûteux et pas toujours très efficaces. »

Après la diffusion du documentaire "Eau et santé : qui croire, que boire ?", Michel Cymes et Marina Carrère d’Encausse ouvriront un débat en direct avec des spécialistes de l’eau et des médecins qui répondront en direct aux questions des téléspectateurs. L’occasion de faire le point sur les principales interrogations des Français en matière d’eau et de santé : quelle quantité faut-il boire chaque jour ? Prend-on des risques si l’on ne s’hydrate pas assez ? Certaines eaux minérales sont-elles déconseillées en cas de problèmes médicaux ? Quelle eau faut-il donner aux bébés ?

Les téléspectateurs sont invités à poser leurs questions par mail sur France5.fr, par SMS au 41 555 mot-clé EDS ou via #santef5.

Les invités :

- Marillys Macé, directrice Centre d’information sur l’eau (Veolia et Suez...)

- Jean-Pierre Deffis, président Chambre syndicale des eaux minérales

- Thomas Laurenceau, rédacteur en chef 60 millions de consommateurs

- Yannick Vicaire, chargé des affaires européennes Réseau Environnement Santé

- Pr Jacques Hubert, chef du service Urologie CHU de Nancy

Magazine. Durée 50’ Présentation Marina Carrère d’Encausse, Michel Cymes et Benoît Thevenet. Réalisation Bernard Faroux. Production Pulsations.

« Abus de pouvoir, détournements, corruption : la France des passe-droits »

- Zone interdite

- M6

- Dimanche 2 février 2013 à 20h50

« Vos élus locaux sont-ils au-dessus de tout soupçon ? À la veille des élections municipales, « Zone Interdite » enquête sur ces maires qui s’enrichissent en faisant de bonnes affaires immobilières, parfois au prix d’un petit arrangement avec la loi. Dans le classement des pays les plus corrompus publié par l’ONG Transparency International, la France pointe cette année à la 22e place, loin derrière les démocraties scandinaves mais aussi derrière des pays comme le Chili ou l’Uruguay. Pendant un an, des journalistes ont fouillé dans cette France des passe-droits. Quels sont les secteurs les plus touchés ? Comment certains parviennent-ils à détourner l’argent public ? »

Magazine, France 2014, Durée 130 minutes.

- Les partenariats public privé : un marché de dupes ?

- Mardi 11 février 22h35 / ARTE - Durée 75 minutes.

"Face à l’endettement croissant et à la crise des finances publiques, les élus européens ont de plus en plus souvent recours aux partenariats public privé pour la réalisation d’infrastructures. Un marché de dupes ?

Pour leurs grands chantiers et leur mission de service public, les gouvernements européens et les exécutifs régionaux sont désormais confrontés à des restrictions budgétaires drastiques. D’où l’idée d’avoir recours à des entreprises privées pour assurer les prestations nécessaires.

Les grandes banques d’investissement et les magnats du bâtiment sont les premiers à profiter de ces partenariats public-privé (PPP). Avec des concessions qui peuvent courir sur une période de trente ans, ceux-ci peuvent s’avérer au final fort coûteux pour les États, donc pour les contribuables. Or les négociations et les accords passés entre les deux parties restent secrets, ce qui, accusent nombre de parlementaires, constitue un grave déni de démocratie.

L’ancien rédacteur en chef du Spiegel Stefan Aust et son collègue Thomas Ammann ont mené une investigation approfondie sur quatre projets contestables des deux côtés du Rhin.

En France, ils ont enquêté sur la nouvelle Ligne ferroviaire à grande vitesse Tours-Bordeaux, qui fait la part belle au groupe Vinci et sur la future cité judiciaire des Batignolles, à Paris, qui constitue pour le groupe Bouygues une aubaine.

En Allemagne, ils s’intéressent au chantier de la Philharmonie de l’Elbe, à Hambourg, source de polémiques, et aux travaux pharaoniques entrepris sur un tronçon d’autoroute en Basse-Saxe. Un tableau documenté qui donne la parole aux partisans du système des PPP comme à ses détracteurs, à des commissaires aux comptes et à des responsables politiques."

- Lobbying dans les marchés de l’eau

- * à venir sur France 3 Pièces à Conviction

- Voir aussi le documentaire WARDROPS initié en Grèce, avec un appel à participation.

Marc Laimé - eauxglacees.com