Retour au format normal


Auvergne : alerte à l’arsenic

1er juin 2012

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Plusieurs dizaines d’habitants de trois petits villages d’Auvergne viennent d’apprendre avec stupéfaction qu’ils avaient consommé pendant plusieurs années une eau « potable » contenant des doses d’arsenic dépassant toutes les normes admises. Et que se passe-t-il ? Rien.



- Combien de personnes sont-elles menacées en Auvergne de consommer une eau du robinet contenant des doses d’arsenic dépassant toutes les normes admises ? : 17 000…

- Qui a établi que dans certains de ces cas les contrôles effectués révélaient une présence d’arsenic très supérieure aux quantités admissibles ? : un rapport du Sénat.

- Peut-on informer ses administrés, quand on est maire, qu’il leur est interdit de boire de l’eau du robinet, pendant quinze jours, sans apporter aucune explication, puis de les aviser qu’ils peuvent à nouveau la boire, sans plus d’explications, avant que d’édicter, cinq ans plus tard, une nouvelle interdiction pour une durée indéterminée ? : oui.

La suite…

(L’animatrice du blog « Escout moi voir », Anne-Marie Javelle, nous avait contacté il y a des années pour nous demander l’autorisation de reproduire des billets d’Eaux glacées. Elle vient de nous apprendre qu’elle a été opérée d’un cancer l’année dernière. Elle nous dit qu’elle est très inquiète, et « qu’elle aimerait juste avoir à nouveau de l’eau au robinet, ne serait-ce que pour rincer nos légumes et nous laver les dents… »

Marc Laimé - eauxglacees.com