Retour au format normal


La mort est dans le pré

17 avril 2012

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Diffusé par France 2 le mardi 17 avril à partir de 22h40, ce documentaire inédit est consacré aux agriculteurs français qui ont contracté des maladies mortelles dont il est aujourd’hui avéré qu’elles découlent de leur utilisation de pesticides dans leur pratique professionnelle. Hasard du calendrier, plusieurs ONG « lanceurs d’alerte » appelaient la veille, lundi 16 avril, dans le cadre de la campagne présidentielle, d’appeler à une véritable refondation du dispositif français de veille sanitaire…



Une année durant, le réalisateur Eric Guéret a accompagné des agriculteurs atteints de la maladie de Parkinson, d’une leucémie ou d’un cancer, consécutifs à un usage intensif de produits phytosanitaires. Il partage leur quotidien : au cœur du drame familial, dans l’intimité du parcours médical, dans leur combat pour être reconnu par la Mutuelle de Santé Agricole MSA, sur l’exploitation pour changer de pratiques, au tribunal … Le documentaire donne la parole aux victimes prises dans un « piège psychologique et idéologique ». Eric Guéret a demandé à Caroline Chenet, la veuve de Yannick Chenet, première victime des pesticides reconnue par la Mutuelle de Santé Agricole (MSA), d’être la voix de ce documentaire qui s’interroge sur la politique agricole française et révèle une véritable pandémie, trop longtemps niée.

PDF - 111.9 ko
Le communiqué de l’UIPP

Reconstruire la sécurité sanitaire

Concordance de calendrier, la veille, lundi 16 avril, quatre ONG, « lanceuses d’alerte » en santé environnementale, invitaient les candidats à l’élection présidentielle ou leurs représentants à se prononcer sur les questions de santé environnementale.

Face aux scandales de l’amiante, du Mediator, du pesticide Gaucho…, les associations proposaient 25 mesures pour reconstruire la sécurité sanitaire.

Une nouvelle démocratie environnementale ?

Une occasion pour revenir sur Le Manifeste du club « Décider Ensemble », présenté en janvier dernier, dans la perspective de la présidentielle, par son animateur le député (UMP) de la Meuse Bertrand Pancher, rapporteur du Grenelle II, dont le parcours témoigne qu’il compte parmi les rares hommes politiques français qui se soit réellement intéressé à la démocratie en lien avec la question environnementale…

Lire : « Dix propositions pour moderniser notre démocratie »

Marc Laimé - eauxglacees.com