Retour au format normal


Accès à l’eau : guide des bonnes pratiques

8 mars 2012

par Marc Laimé - eauxglacees.com

Le ministère de l’Ecologie vient de publier en collaboration avec l’Association des maires de France (AMF) un guide présentant des opérations concrètes d’accès à l’eau réalisées par les communes et leurs groupements.



La mise en oeuvre du « droit à l’eau », institué par la Lema du 30 décembre 2006 impose aux collectivités de porter une attention particulière aux plus démunis, qui rencontrent des difficultés pour payer leurs factures d’eau, ou qui sont privés d’une desserte en eau dans le cas des sans-abri ou des personnes vivant dans des logements précaires, mais aussi plus largement de permettre aux gens du voyage, aux forains, aux promeneurs et aux touristes d’accéder facilement à un point d’eau.

Neuf exemples de bonnes pratiques sont ainsi mis en avant avec, pour chacun d’entre eux, le témoignage du responsable du projet.

Deux exemples d’initiatives menées par la ville de Paris sont ainsi présentées : le dispositif d’accès à l’eau des sans-abri (distribution de cartes de localisation des fontaines, de gourdes pendant la période hivernale, etc.) et la convention d’abonnement exceptionnel d’Eau de Paris permettant de maintenir l’accès à l’eau dans les squats.

La ville d’Hyères (55 000 habitants, Var) a engagé pour sa part une démarche d’ouverture ou de restauration de bornes-fontaines en centre-ville pour fournir de l’eau potable en accès libre.

La commune de Matoury (26 000 habitants, Guyane) a, elle, opté pour des bornes-fontaines monétiques à carte pour desservir les habitants d’un quartier qui compte un fort taux de constructions insalubres.

La communauté d’agglomération d’Arcachon sud (60 000 habitants) a mis en place un accueil de jour itinérant où les personnes en situation de précarité peuvent se laver, faire leur lessive et rencontrer un travailleur social.

Autres initiatives mises en avant dans le guide : l’accès gratuit aux bains-douches municipaux à Lyon, la distribution de kits d’hygiène par le village de Clapiers (5 000 habitants, Hérault) et l’installation de toilettes automatiques payantes à Saint-Quentin (61 000 habitants, Aisne).

La brochure présente enfin une synthèse des mesures réglementaires en vigueur, du droit à l’eau instauré par la Lema à l’extrait du règlement de service d’eau de la ville de Paris en matière d’accès à l’eau dans les squats en passant par les textes sur la responsabilité en matière de fourniture d’eau, de signalétique, de droit à l’eau dans les aires d’accueil des gens du voyage, etc.

PDF - 2.2 Mo
Le guide des bonnes pratiques

Marc Laimé - eauxglacees.com