Retour au format normal


Enquête publique sur un projet de norme dédiée à la biodiversité aquatique

5 janvier 2012

par Marc Laimé - eauxglacees.com

L’Association française pour la normalisation (AFNOR) a annoncé le 21 décembre 2012 le lancement d’une enquête publique relative à une nouvelle norme « détaillant une démarche de conduite de projets dédiés aux zones humides et cours d’eau. » Présentée comme « un pas supplémentaire en faveur de la préservation et du développement des habitats naturels », cette initiative éclaire un pan méconnu de la mainmise des intérêts privés sur le patrimoine commun.



« Cette nouvelle norme participe de la naissance d’une nouvelle filière en proposant des solutions concrètes et pragmatiques adaptable à tout projet de génie écologique. Elle est donc destinée aux pouvoirs publics, aux ingénieurs, hydrologues, biologistes et naturalistes… », précise l’AFNOR.

Concrètement cette future norme, comme les autres, deviendra un objet au statut hybride, qui sera incorporée discrètement, comme référentiel obligé, dans les politiques publiques.

Mais qui sait que l’AFNOR est une entité privée, dont les groupes de travail spécialisés qui président à l’élaboration de ces fameuses normes sont totalement sous l’emprise d’opérateurs privés qui n’y défendent que leurs intérêts bien compris ?

Il en de même ensuite à l’échelle internationale avec l’International Standard Association (ISO)…

Ce qui permet de boucler la boucle, et d’imposer ensuite, à tous les acteurs des politiques publiques, de faire l’acquisition à des coûts exorbitants des référentiels qui décrivent dans le détail les fameuses normes, afin de permettre à l’AFNOR de persévérer dans son être.

Cette fois « l’enquête publique » sur le projet de future norme NF X10-900 est ouverte jusqu’au 29 février 2012, l’occasion rêvée de vérifier… comment s’élabore une norme, et ce qui se joue dans ces processus de normalisation :

www.enquetes-publiques.afnor.org

Word - 54.5 ko
L’enquête publique de l’AFNOR

Marc Laimé - eauxglacees.com