Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
FLUX
Villeneuve-sur-Lot : l’eau au 32ème festival Horison vert les 3 et 4 octobre
par Marc Laimé, 11 septembre 2020

L’un des plus anciens festivals français dédié à l’environnement dédie sa prochaine édition à l’eau dans (presque) tous ses états…

- Samedi 3 Octobre

- 14h15 Eau et Agriculture

avec Benoit Biteau, paysan, ingénieur agronome, conseiller régional de Nouvelle Aquitaine,député européen, Philippe Delmas, chargé de mission rivières au SMAVLOT Syndicat Mixte pour l’Aménagement de la Vallée du Lot et Lionel Feuillas, FNE France Nature Environnement. Présenté par Patrick Anselmetti, journaliste.

En France 50 % de l’eau douce consommée l’est pour la production agricole. Si on ne peut concevoir d’agriculture sans eau de nombreuses questions se posent quant à cette utilisation. La quantité d’eau disponible est-elle suffisante ? Quel impact aura le changement climatique ? L’irrigation est-elle la seule solution ? Faut-il stocker l’eau l’hiver ? Qui doit décider de la gestion de cette ressource ?

- 15h45 Les ressources et les besoins en eau en Nouvelle Aquitaine

avec Bernard Legube, professeur émérite de l’université de Poitiers et Alain Dupuy Professeur d’Hydrogéalogie, directeur ENSEGID - Bordeaux INP, membres d’AcclimaTerra.

Connaissances actuelles et perspectives dans le cadre du changement climatique.

- 17h15 Partage de l’eau, source de conflits ou de coopération ?

avec Marion Veber, responsable des programmes de la Fondation Danielle Mitterand, Marc Laimé, consultant eau et assainissement auprès des collectivités locales et Julie Trottier, directrice de recherche au CNRS. Présenté par Stéphane Bersauter, journaliste.

Face à la demande croissante de consommation d’eau douce en raison de plusieurs facteurs, baisse des quantités accessibles dans certaines régions, augmentation de la population, surfaces agricoles irriguées en constante augmentation... de nombreux conflits pour la maîtrise de cette ressource se font jour à travers le globe. Les guerres pour l’accès à l’eau sont elles inévitables ? Existe-t-il des exemples de co-gestion ?

- Dimanche 4 octobre

- 14h Besoins en eau des écosystèmes et du vivant

avec Nicolas Thierry, Vice-Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge de l’environnement et de la biodiversité, Alain Dutartre, Président de l’Agence Régionale de la Biodiversité de Nouvelle Aquitaine, Alain Dupuy, Professeur d’hydrogéologie, directeur ENSEGID - Bordeaux INP, membre d’AcclimaTerra et Marion Veber, responsable des programmes de la Fondation Danielle Mitterand. Présenté par Anne Gresser journaliste.

Dans un contexte de concurrence accrue pour l’usage de l’eau, les écosystèmes et la biodiversité semblent être les grands perdants. Les rôles de résilience des écosystèmes aquatiques en bonne santé sont souvent négligés. La biodiversité des milieux aquatiques est l’une des plus fragiles et certainement la plus en danger.Comment prendre en compte les besoins du vivant et restaurer les fonctions des écosystèmes ?Comment concilier les activités humaines et la santé des milieux aquatiques ?

- 16h L’eau que nous sommes, un élément vital en péril

avec Juliette Duquesne, journaliste indépendante, co-auteur avec Pierre Rabhi des « Carnets d’alerte ».

Des informations précises qui balaient les idées reçues sur l’eau, élément vital. Va -t-on vraiment manquer d’eau ? Quel est le rôle du changement climatique ? Quelle est la part de l’agriculture ? Objet des convoitises de sociétés multinationales, l’eau est un patrimoine commun qui nécessite une gestion collective. Comment la consommer de façon plus sobre, écologique, équitable et locale ?

PDF - 2.3 Mo
Programme 32ème Horizon vert -.

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!