Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
FLUX
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le prix de l’eau
par Marc Laimé, 13 novembre 2007

Guillaume Fauquert, doctorant en sciences de l’eau à l’Engref, a soutenu le 4 juillet 2007 une thèse consacrée aux « déterminants du prix des services d’eau potable en délégation », contribution à « la régulation locale des services publics d’eau potable. » A l’heure où le prix de l’eau et les modalités de gestion, publique ou privée, font débat, il n’est pas inutile de consulter ces travaux qui expriment la quintessence de la doxa contemporaine et légitiment, ô combien, la délégation de service public…

Présentation :

« La question du "juste prix" est fréquemment posée lors de débats sur les services d’eau potable, principalement dans le contexte de la délégation de service public. Nous soutenons ici la thèse que le "juste prix" du service d’eau délégué basé sur des déterminants objectifs n’existe pas, mais que la notion de "juste processus" de définition du prix doit lui être substituée.

 A partir d’études statistiques sur les bases de données les plus détaillées en France, nous cherchons à savoir si la notion de "juste prix du service délégué" est basée sur des déterminants de prix objectifs comme le patrimoine du service, la complexité d’exploitation ou la concurrence.

Nous cherchons aussi à caractériser statistiquement des déterminants des évolutions de prix lors de la négociation, à partir des offres initiales. Les meilleurs résultats que nous obtenons ne permettent d’expliquer approximativement le prix que pour une petite majorité des services.

 Des études cas réels de négociations pour plusieurs délégations de services d’eau potable nous montrent que la singularité de chaque service d’eau ne réside pas uniquement dans le contexte technique et concurrentiel, mais aussi dans le déroulement d’une négociation commerciale.

Certains leviers peuvent être utilisés dans certains contextes pour permettre un meilleur résultat de la négociation : il est de rigueur de préparer la négociation commerciale, la stratégie dépendant des éléments issus du bilan du contexte.

Localement, une implication plus forte des abonnés aboutit notamment à la crédibilisation d’alternatives et à l’émergence d’objectifs de négociation.

De manière complémentaire, une structure nationale pourrait soutenir les élus en fournissant des références de comparaison, en mutualisant les bonnes pratiques et parallèlement éviter certains opportunismes au travers d’une régulation par coup de projecteur."

PDF - 3.5 Mo
La thèse de Guillaume Fauquert

Voir aussi l’impressionnante bibliographie de la thèse

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!