Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Toulouse : Etats généraux de l’eau le samedi 24 mars 2018
par Marc Laimé, 3 mars 2018

Alors que la métropole toulousaine a engagé la procédure de choix d’un nouveau mode de gestion de l’eau et de l’assainissement, à l’issue d’un interminable contrat dévolu à Veolia depuis l’orée des années 90, la société civile se mobilise en faveur d’une gestion publique de l’eau, et organise à cet effet des Etats généraux auxquels participeront une journée durant de nombreux intervenants mobilisés en faveur d’une gestion publique équitable et soutenable à l’échelle de l’agglomération.

Signé sous la dynastie Baudis, le contrat extravagant qui va arriver à échéance a longtemps défrayé la chronique et donné lieu, tant à plusieurs recours devant la justice, qu’à un combat politique qui se poursuit donc aujourd’hui.

Ce contrat s’assortissait en effet d’un “droit d’entrée” colossal versé par l’ex-Générale des eaux à la ville, qui a ensuite utilisé cette manne pour maintenir artificiellement basse la fiscalité locale, et procéder à des investissements électoralement utiles, droit d’entrée que les Toulousains continuent à rembourser via leur facture d’eau…

Les espoirs un temps caressés de voir l’ex-maire (PS) Pierre Cohen, qui avait succédé de 2008 à 2014 à l’éphémère successeur de Dominique Baudis, Jean-Luc Moudenc, élu maire une première fois de 2004 à 2008, mettre un terme à la domination sans partage de Veolia sur la ville se sont avérés vains.

Aujourd’hui, selon un schéma éprouvé, Jean-Luc Moudenc (LR), réélu en 2014, et qui préside aussi la Métropole, s’est engagé dans une démarche dont l’issue ne semble faire aucun doute, avec une reconduction programmée de Veolia, qui affronte pour la première fois en France deux concurrents espagnols, qui prétendent disputer au leader français un nouveau contrat de concession.

Jean-Luc Moudenc préside aussi la nouvelle association d’élus France Urbaine, le nouveau lobby “Macron friendly” des métropoles, qui dispute désormais à l’AMF son statut de leader.

Jean-Luc Moudenc compte surtout dans sa majorité un élu de poids, nouvel adjoint au profil révélateur.

Surnommé “le général”, il officiait déjà à la mairie de Toulouse en 1990 en qualité de Directeur général des services… tout acquis à Veolia.

Le programme des Etats généraux organisés par la société civile le samedi 24 mars 2018

Le programme des Etats généraux du 24 mars 2018.

Lire aussi :

- TVBruits a réalisé plusieurs interviews lors des Etats Généraux de l’Eau organisés par le Collectif Ô Toulouse, le 24 mars 2018 :

http://tvbruits.org/spip.php?article2436

- Toulouse-Bruxelles : l’axe du mal de Veolia

https://blog.mondediplo.net/2010-01...

Carnets d’eau, Le Monde diplomatique, 6 janvier 2010.

- Au Royaume uni, la privatisation de la gestion de l’eau a été une catastrophe

http://www.lemonde.fr/economie/arti...

Le Monde entreprises, 4-5 mars 2018.

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!