Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Tarification sociale de l’eau : les pauvres vont payer pour les riches…
par Marc Laimé, 12 février 2010

Epilogue aussi calamiteux que prévisible d’un débat explosif, ce sont les usagers de l’eau lambda qui vont se voir imputer la contribution à la solidarité envers les plus démunis, et donc financer le volet « préventif » de l’aide aux pauvres, dont un autre volet « curatif », prévu par le projet de loi Cambon, examiné au Sénat le 11 février 2010, va lui aussi se traduire par une ponction sur le budget des services d’eau, et donc sur l’usager…

On pourra gloser à l’infini sur la pertinence des deux dispositifs qui vont voir le jour, et dont la mise en œuvre promet à n’en pas douter de défrayer la chronique.

Le compte rendu intégral des débats du projet de loi Cambon augure déjà de l’ampleur du naufrage

Voir aussi les réactions à son adoption, qui n’ont pas tardé...

Surtout si l’on se souvient que moult voix autorisées se sont accordées pour contrecarrer le projet défendu par l’Obussas, qui préconisait de s’appuyer sur les ressources techniques des CAF en s’inspirant du système des APL, et surtout de taxer Veolia, Suez et Saur et leurs bénéfices "indécents", au motif qu’il ne fallait pas mettre en place une "usine à gaz", qui engloutirait l’essentiel du financement mobilisé...

Broutilles. La vérité est ailleurs, et l’essentiel est sauf, au terme d’une effroyable pantalonnade.

Veolia, Suez et Saur ne débourseront pas un centime dans l’affaire.

Comme ils ne déboursent déjà pas un rond pour la solidarité avec les miséreux du Sud, instituée par la (tristement) célèbre loi "Oudin-Santini", qui se traduit déjà elle aussi par un prélèvement de 18 millions d’euros annuels sur la trésorerie des agences de l’eau, et donc, in fine, sur notre facture... Prélèvement dont une part non négligeable s’évanouit de surcroît en études et "per diem" alloués aux professionnels de la "coop décentralisée"...

En inaugurant le jeudi 11 février 2010 les 4èmes Rencontres parlementaires de l’eau, M. Jean-Louis « Houdini » Borloo déclarait que « notre modèle de gestion de l’eau participe pleinement du génie français… »

Dont acte.

Tant qu’à faire un sale métier, autant le faire salement, comme le professait Darien dans "Le Voleur"...

Noter qu’il s’agit là de zakouzkis dans la perspective de "Marseille 2012", avec Orsenna en grand barde des valeurs franchouilles "quand les riches paient pour les pauvres"...

Ici c’est exactement l’inverse, mais qui s’en souciera ?

PDF - 566.9 ko
Le volet "préventif" proposé par le ministère (de la soif)

Lire aussi la tribune de Jean-Claude Oliva, président de la Coordination Eau-IDF, parue récemment dans le Sarkophage : "Tarification sociale ou véritable droit à l’eau ?"

Word - 29.5 ko
La Tribune de Jean-Claude Oliva

Lire aussi :

Pour un droit à l’eau effectif

Les eaux glacées du calcul égoïste, 29 mars 2007

Droit à l’eau : le rôle des municipalités et des collectivités territoriales

Les eaux glacées du calcul égoïste, 31 mars 2007

Droit à l’eau : un tribunal administratif valide un arrêté « anti-coupures »

Les eaux glacées du calcul égoïste, 4 juin 2007

Belgique/France : deux approches du service public de l’eau

Les eaux glacées du calcul égoïste, 22 juin 2007

Tarification sociale de l’eau, le combat continue

Les eaux glacées du calcul égoïste, 27 juin 2007

Tarification sociale de l’eau : le rapport étudié par la FNCCR

Les eaux glacées du calcul égoïste, 3 juillet 2007

Droit à l’eau : les ambiguïtés françaises

Carnets d’eau – Le Monde diplomatique, 11 octobre 2007

Gestion de l’eau (5) : les pauvres et l’eau

Les eaux glacées du calcul égoïste, 7 mai 2008

Décret autorisant les coupures d’eau : les mauvais coups se font en été

S-eau-S, 8 octobre 2008

La tarification sociale de l’eau, mode d’emploi

Les eaux glacées du calcul égoïste, 1er janvier 2009

Polémique sur la tarification sociale de l’eau

Les eaux glacées du calcul égoïste, 12 janvier 2009

Tarification sociale de l’eau : un mémoire de fin d’étude à l’échelle du basin Seine-Normandie

Les eaux glacées du calcul égoïste, 20 mars 2009

Plaidoyer pour le droit à l’assainissement en France, par Henri Smets

Les eaux glacées du calcul égoïste, 11 mai 2009

L’Observatoire du SIAAP propose un véritable tarif social de l’eau

Les eaux glacées du calcul égoïste, 12 juin 2009

Tribune : bientôt une loi contre le droit à l’eau ?

Les eaux glacées du calcul égoïste, 16 septembre 2009

Tarification sociale de l’eau : S-Eau-S dénonce le scandale de l’actuel système « d’aide »

Les eaux glacées du calcul égoïste, 16 septembre 2009

Droit à l’eau : les 12 propositions de la Coalition Eau

Les eaux glacées du calcul égoïste, 17 septembre 2009

Le droit à l’assainissement dans seize pays

Les eaux glacées du calcul égoïste, 26 octobre 2009

Manifeste pour la mise en oeuvre du droit à l’eau

Les eaux glacées du calcul égoïste, 28 octobre 2009

Droit à l’eau : de la loi aux actes

Les eaux glacées du calcul égoïste, 16 décembre 2009

Tarification sociale de l’eau : l’UMP, Veolia et le Sedif contre les pauvres

Les eaux glacées du calcul égoïste, 8 février 2010

Tarification sociale de l’eau : les pauvres vont payer pour les riches

Les eaux glacées du calcul égoïste, 12 février 2010

impression

commentaires

1 Tarification sociale de l’eau : les pauvres vont payer pour les riches…

Merci Marc pour cet n-nième coup de gueule contre les aberrations de raisonnement républicain du cerveau de nos élus.

Cette " proposition de loi des élus communistes et républicains a été déposée sur la mise en place d’une telle aide en novembre 2009 " en est un bel exemple.

Nous savions que les élus communistes devaient changer leur vision du Monde et nous constatons qu’ils ont fait de tels progrès que maintenant ils font jeu égal avec leurs ennemis d’hier.

Des élus bien catholiques. Effectivement, ils ont demandé que les pauvres viennent au secours des plus pauvres !!!

poste par Pierre PETIT - 2010-02-13@08:51 - Répondre à ce message
2 Tarification sociale de l’eau : les pauvres vont payer pour les riches…

En regardant de plus près comment cette proposition de loi est aboutie, voilà ce que je peux comprendre actuellement.

Cette proposition de loi fut prévue, discutée, par des membres* du Sedif ( Syndicat des Eaux de l’Ile de France ) a été examiné au Sénat le 11 février 2010. En effet le Sedif s’étant engagé pour « de l’eau pour tous » à l’étranger, il fallait aussi qu’il intervienne en France.

* Messieurs les sénateurs Cambon et Mahéas, Monsieur le député Dell’Agnola, tous trois vice-présidents du SEDIF c’est à dire membre du Bureau du Syndicat des Eaux d’Ile de France.

Au final, cette proposition a été adoptée par les sénateurs UMP, le groupe PS s’est abstenu et le groupe CRC-SPG a voté contre. Ce qui devait être un dispositif national pour venir en aides aux plus démunis c’est transformé en « Solidarité des communes dans le domaine de l’alimentation en eau », tel est l’intitulé de cette proposition de loi. En ces temps de crises, de changement des structures locales et de déficit chronique, l’Etat se décharge sur les collectivités locales. « Cela ne nous regarde pas, nous dit l’Etat » pour résumer le sentiment de cette première lecture.

La proposition de loi n’a aucune contrainte pour quiconque de financer un éventuel fond de solidarité « eau », ce qui parait être un souhait de courtoisie entre Politiques, peu convaincant vu de l’extérieur de l’hémicycle.

poste par Pierre PETIT - 2010-02-14@17:58 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!