Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
SIAAP : il faut savoir terminer une grève...
par Marc Laimé, 3 juin 2019

Patronat de choc, coups de poignard dans le dos, pressions, mensonges… L’amertume prévalait ce week-end chez les organisateurs d’une grève historique qui n’auront pas obtenu gain de cause face à la direction d’un syndicat prête à tout face à un mouvement social sans précédent.

Vendredi, en plein pont de l’Ascension, le front tenait toujours.

Samedi un corbeau "pirate" la messagerie interne de la CGT du SIAAP.

Non pas une action diligentée dans une usine à trolls de Mockba ou de Leningrad.

Non, un soi disant camarade depuis longtemps passé à l’ennemi.

Un communiqué mensonger diffusé par ce biais proclame la signature du protocole fugitivement proposé la semaine précédente par le Président du SIAAP (retiré par le même suite au refus de la levée des piquets de grève, voir les épisodes précédents), alors que plus de 130 agents grévistes d’Achères réunis en AG un jour de pont (vendredi) l’avaient repoussé à la quasi-unanimité.

Il s’agissait d’attribuer aux grévistes les responsabilités qui incombent seulement au SIAAP, c’est-à-dire le déversement éventuel d’eaux usées non traitées dans la Seine ou les événements rédhibitoires.

De diviser les agents entre les sites en prétendant à tort que les avancées obtenues à Achères et aux Grésillons ne pouvaient pas faire diminuer celles des autres sites, à moins de penser que le corbeau véhiculait là des menaces avérées de remise en cause de ces obtentions.

De surcroît, la reprise du travail de mercredi à Seine centre avait été votée sur la base de promesses unilatérales du Directeur général, en dépit du fait qu’il avait annoncé publiquement son prochain départ en juin 2019, date présumée d’un nouveau vote sur la SemOp de Valenton.

Du coup la résolution de la question du protocole n’appartenait plus qu’aux agents grévistes d’Achères et au SIAAP.

Ces manœuvres occultes ont conduit à ce que le Président du SIAAP désigne par arrêté les personnels qu’il juge strictement nécessaires pour assurer la continuité de service, alors qu’Achères déverse déjà en cas de situation inhabituelle, à preuve les 4 déversements intervenus en Seine depuis le 1er janvier, avec à la clé un préjudice évalué à 10 millions d’euros.

L’argent des grévistes a disparu après le vote de reconduction de la grève et la décision de maintenir les piquets qui ont été tenus tout le week end par la CGT et FO.

Et au final un protocole proposé par le Président qui entretient de nombreux flous :

- Avec la nouvelle « prime de site », les agents logés vont-ils continuer à ne pas percevoir la prime ? D’autres critères vont-ils être greffés ? Par exemple l’usage d’un véhicule de service ? On se souvient des suites de la grèves de 2011…

- S’agissant de la prime de 50 € pour les bas salaires, que veut dire le curseur « salaire net + régime indemnitaire » au regard du seuil de 2500 € nets ? Le Président doit répondre. Vu ce point, en l’état, ce protocole n’est pas sérieux.

- Une commission de pénibilité qui a oublié les agents des laboratoires.

La CGT devait dès lors, seule, boire une coupe amère et aller à Canossa lundi matin.

Après 2011, sept ans après, les pratiques délétères de la direction PCF du SIAAP n’ont donc pas bougé d’un iota.

Une fin de règne crépusculaire, avant la brutale remise en main qui suivra les prochaines échéances électorales.

Lire aussi :

- Grève générale au SIAAP

http://www.eauxglacees.com/Greve-ge...

Les eaux glacées du calcul égoîste, 21 mai 2019.

- SIAAP, la direction communiste "ne lâche rien aux grévistes.

http://www.eauxglacees.com/SIAAP-la...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 25 mai 2019.

- SIAAP, le bras de fer continue

http://www.eauxglacees.com/SIAAP-le...

Les eaux glacées du calcul égoïste, 29 mai 2019.

- Eaux usées d’Ile-de-France, un scandale exemplaire

https://blog.mondediplo.net/2018-03... scandale-exemplaire

Carnets d’eau, Le Monde diplomatique, 13 mars 2018.

impression

commentaires

1 SIAAP : il faut savoir terminer une grève...

ET depuis ce jour, mardi 11 juin 2019, le site de Valenton repasse en SEMOP à compter du 1er septembre 2019.
Pour la décision qui devait être prise lors de l’ag du 20/06, on s’en cogne...le pognon a parlé, il parle et il parlera ;-)
On est loin des discours, la main sur le coeur "Valenton est reprise en regie et le restera".
Reste à savoir si l’usine sera encore pleinement opérationnelle à cette date...la canicule, ce n’est pas bon ni pour les retraités, ni pour le matériel...wait and see
...

poste par Toxoplasmose91 - 2019-06-11@18:14 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!