Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Poutès : les saumons ou l’électricité ?
par Marc Laimé, 18 mai 2011

L’effacement du barrage de Poutès, sur la Loire, est devenu le symbole du bras de fer qui oppose depuis des lustres les défenseurs du fleuve à l’Etat, aux collectivités, et bien sur aux lobbies de tout poil, dont EDF, qui redouble d’ardeur, après les vraies fausses frayeurs du Grenelle, pour expédier nos amis aux bains… L’affaire est exemplaire des reculs enregistrés dans la période.

Nous ne nous hasarderons pas à retracer la saga, lors même que d’autres labourent le terrain depuis des années ! Mais plantons le décor. L’Etat et EDF assurent depuis les années, la main sur le cœur, étudier tous les scénarios, toutes les alternatives. On a multiplié les points d’étape et les réunions et les rapports, sans trêve. Jusqu’à finir par conclure il y a peu… que ça le ferait pas.

Qu’il n’y avait au fond pas vraiment d’alternative, et que sans doute, ah que, ben on pourrait voir s’il n’y avait pas moyen de moyenner en faisant des petits trucs, mais en gardant Poutès, bien sur.

Bon, ça va se terminer sous peu avec pertes et fracas, la vraie fausse concertation des parties prenantes où que c’est toujours les mêmes qui se font niquer, devinez qui ?

En attendant il est intéressant de voir comment les saboteurs sabotent toute idée d’alternative.

Ainsi un « bureau d’études » local a-t-il été chargé par un syndicat de finaliser un diagnostic qui servira de base pour définir les enjeux du SAGE du Haut Allier pour les prochaines années.

Une version provisoire de ce rapport devait être discutée en réunion le jeudi 12 mai dernier avant d’être transmis et validée ensuite par la CLE.

Ledit projet de rapport provisoire est gondolant.

Surtout concernant le saumon et Poutès.

Le document est si flou que les propos sont formulés de façon à pouvoir être interprétés dans tous les sens.

Certaines affirmations vont même à l’encontre des conclusions scientifiques des experts, dont les rapports ne sont d’ailleurs pas mentionnés.

De ce fait, la réalité est tronquée, déformée et permet de minimiser la question majeure du saumon :

- page 74 : "Poutès est franchissable" ;

- page 75 : "pas de mise en évidence de disparition de frayères" ;

- page 77 : " manque de connaissance sur son cycle de vie... ne permet pas de lister les leviers d’actions en faveur de la reconquête des peuplements."

- page 77 : "...une majorité des frayères est accessible. Elles sont situées entre Langeac et Lavoûte-Chilhac" ;

- page 88 : les opportunités en lien avec Poutès n’envisagent que le renouvellement de la concession.

- Télécharger le rapport (16Mo)

- L’atlas cartographique (14,8Mo)

- Le compte rendu des commissions thématiques

Quant à la méthodologie, et notamment les rencontres individuelles des acteurs du territoire, ou l’enjeu sur la "production d’hydroélectricité durable" pour lequel le rapport reste très évasif (p.118), il semble avéré, ce qui ne nous surprend guère, que le bureau d’études en charge du rapport n’a, bien évidemment, aucune idée des enjeux liés à Poutès, à la préservation du saumon et ne semble pas connaître les études, innombrables, déjà consacrées au barrage et à son avenir…

Du coup SOS Loire Vivante a adressé un courrier avec l’ensemble de ces éléments à l’attention du directeur du bureau d’études, avec toutes les références des documents-clés sur le saumon, avec copie au Président du syndicat et au président du SAGE et est intervenu le jeudi 12 mai à la réunion de concertation précitée.

On attend les réactions la fédération de pêche, de l’ONEMA, de la CLE, de la DREAL et du maître d’ouvrage, le SMAT…

impression

commentaires

1 Poutès : les saumons ou l’électricité ?

En tant que chargée de mission du SAGE du Haut-Allier, je suis très surprise de découvrir sur votre blog des documents de travail du SAGE Haut-Allier qui sont des documents de travail internes au SAGE.
Après validation de la CLE, ils pourront être largement diffusés. Pour l’heure et au nom de mon président M.RAVAT, je vous demande de retirer ces documents de votre blog car cela risque d’engendrer de fausses conclusions. Merci de votre compréhension.
Bien cordialement

poste par Aude LAGALY - 2011-05-25@18:10 - Répondre à ce message
2 Poutès : les saumons ou l’électricité ?

Nous tenons à vous rappeler que la phase diagnostic dans laquelle se trouve le SAGE Haut-Allier, permet d’établir une vision globale du territoire avec ses atouts et ses faiblesses.

Durant cette phase, la quasi-totalité des acteurs concernés par la problématique eau a été rencontrée et interrogée afin de connaître l’opinion de chacun vis-à-vis de cette ressource. Le rapport provisoire établi relate en grande partie les dires des personnes interviewées. De plus de nombreux temps de concertations (4 commissions thématiques, commission globale) ont été mis en place afin de prendre en compte les remarques de chacun vis-à-vis du travail effectué (rapport provisoire, cartographie…). Chaque acteur peut apporter des précisions sur l’ensemble des documents de travail présentés et nous les intègrerons au futur rapport présenté devant la CLE.

Concernant la problématique Saumon, il s’agit en effet d’un des enjeux du territoire mais il en existe d’autres. Le rapport Diagnostic ne doit pas se focaliser sur un seul enjeu, mais rester un document transversal croisant un maximum d’informations relatives à l’eau.

poste par Aude LAGALY - 2011-06-8@12:40 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!