Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
FLUX
Mantes-en-Yvelines : Veolia baisse les prix...
par Marc Laimé, 18 mai 2011

Dans un communiqué en date du 17 mai 2011, l’Association pour le retour de l’eau en régie publique dans la communauté d’agglomération de Mantes-en-Yvelines, membre actif de la Coordination Eau Ile-de-France, annonce d’importantes baisses tarifaires consenties par Veolia par voie d’avenant à l’actuel contrat de DSP, qui fait suite à sa mobilisation.

"Le Conseil de la CAMY (Communauté d’Agglomération de Mantes en Yvelines) se réunissait ce mardi 17 mai 2011.

A l’occasion d’une délibération concernant la fourniture d’eau potable par le champ captant de Saint Martin la Garenne, le Président de la CAMY a donné oralement les informations suivantes :

- Une renégociation du contrat principal de fourniture de l’eau potable par Veolia à 9 communes de la CAMY (Mantes la jolie, Porcheville, Magnanville, Buchelay, Follainville-Dennemont, Rosny sur Seine, Rolleboise, Méricourt, Mousseaux sur Seine) vient d’avoir lieu. Ce contrat arrive à échéance en 2018.

- 95 % des sommes déjà provisionnées auprès de Veolia, mais non-utilisées à ce jour (3,5 M d’€), seront affectés au remplacement des 990 branchements en plomb qui subsistent sur le réseau, d’ici à 2013.

- Veolia accepte un plafonnement de ses frais généraux (notamment les « mystérieux » frais de siège)

- Un contrôle sur les effectifs des personnels réellement employés a été effectué.

- Le radio-relevé des compteurs est assuré partout.

- Une assurance gratuite en cas de fuite sera incluse dans les contrats (facturation maximum correspondant à deux fois celle de l’année précédente).

- Le prix de l’eau potable, calculé sur la base d’une facture de référence de 120 m 3 par an, baisse de 30 %, et même de 50 % pour les 49 premiers m 3.

- En comptant les taxes, l’assainissement, etc., la facture baissera de 18 % pour 120 m 3.

- L’abonnement passe de 66 € à 18 €.

- Au total, toujours pour 120 m 3, l’économie sera d’environ 110 € par famille et par an.

- 100 000 € sont provisionnés pour couvrir les impayés des familles en grande difficulté.

- Une négociation similaire doit avoir lieu d’ici le 25 juin, avec Suez pour Mantes la ville et Guerville, et avec la SFDE pour Drocourt.

Sous réserve d’une étude approfondie de cet avenant au contrat (qui ne nous a pas été remis), l’AREP-CAMY constate qu’un certain nombre d’éclaircissements et de garanties annoncés correspondent à plusieurs des points soulevés dans son « mémorandum » critique (*), notamment ceux qui concernaient les effectifs, les frais de siège, l’entretien des réseaux, les sommes provisionnées et non-utilisées par Veolia.

Concernant la baisse du prix de l’eau et de l’abonnement « consentis » par Veolia, l’AREP-CAMY y voit la confirmation que les multinationales réalisent des bénéfices tellement conséquents qu’ils peuvent se permettre des rabais significatifs… tout en maintenant des marges suffisantes pour leurs actionnaires ! Ceci doit être un encouragement à poursuivre notre combat pour obtenir une nouvelle baisse correspondant au « juste coût » du service.

Toutes ces mesures constituent un premier résultat de la campagne d’information (tracts, articles de presse, projection du film « water makes money », etc.) et de la mobilisation populaire initiée par l’AREP-CAMY et relayée par quelques élus.

Mais la bataille n’est pas terminée !

En effet, d’ici deux ans, 18 nouvelles communes vont entrer dans la CAMY. Certaines d’entre elles sont desservies par la SAUR, d’autres sont en régie intercommunale.

La CAMY ayant la compétence pour l’eau et l’assainissement, une harmonisation sera indispensable pour l’ensemble des 35 communes de la CAMY élargie.

Dans l’intérêt des quelque 112 000 citoyens qui seront concernés à l’échéance des contrats, le rétablissement d’une régie publique pour l’ensemble des 35 communes reste la meilleure solution pour préserver la ressource, contrôler le service, fournir une eau de bonne qualité et à son juste coût.

L’AREP-CAMY continue son combat. Elle invite ses adhérents et tous les citoyens à participer à une Assemblée Générale extraordinaire le mercredi 15 juin à 20 h 30 à l’Agora."

(*) Consultable sur :

http://mantes.eau.publique.free.fr/

ou : www.mantes.eaupublique.over-...

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!