Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Lobbying : les industries de l’eau misent sur l’innovation
par Marc Laimé, 29 juin 2019

Le gouvernement vient de combler les voeux des entreprises de l’eau en publiant un rapport orienté par icelles, qui ne devrait pas tarder à se transformer en déclinaisons législatives et réglementaires. Tout y est, faire tomber les “carcans réglementaires”, financer “l’innovation” et partant miser sur les “technologies d’avenir”, dessalement, re-use, métahnisation, un vrai bonheur…

Comment faire ruisseler le cash tout au long de la “chaine de valeur”, et permettre aussi à nos usual suspects de mettre la main sur le nouveau Graal, les données sur l’eau…

(Tout ce dont les désormais célèbre "Assises de l’eau", lamentable pantalonnade à destination des gogos n ’ont bien évidemment jamais dit un mot...)

Petite leçon de choses pour tous les lobbystes en herbe. S’appuyer sur une institution publique, le bien nommé Office international de l’eau (OIEau), le repaire depuis des décennies des Veolia, Suez, SAUR et autres amis de l’humanité assoiffée, et publier sous cette tête de gondole un rapport sobrement titré “L’eau du futur”.

La provenance de la commande ne manque pas d’intérêt, puisque c’est la Direction des entreprises de Bercy qui a confié ladite étude au cabinet In Extenso Innovation Croissance, associé à Deloitte, l’un des ex Big Five.

Ensuite l’OIEau, aux côtés d’autres acteurs de la Filière française de l’eau (FFE), a fait partie du comité de pilotage de l’étude que vient de publier le Pôle interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations économiques (Pipame).

« Des solutions ou procédés innovants peuvent-ils, en France, aider les acteurs de la filière de l’eau à améliorer leur performance économique et à faire face efficacement aux multiples enjeux sociétaux auxquels la ressource qu’ils ont en charge – l’eau – doit répondre ? »

Cette question est au cœur de l’étude « L’eau du futur : enjeux et perspectives pour les entreprises du secteur » qui vient donc d’être rendue publique.

Et nous pouvons donc désormais prendre connaissance de tout ce que n’aurions pas même imaginer pouvoir advenir, même dans nos pires cauchemars.

PDF - 3.8 Mo
L’eau du futur, rapport de synthèse, 25-06-19 -.

Lire aussi :

- Le rapport définitif, 240 pages (9,4 Mo) :

https://www.entreprises.gouv.fr/fil...

- Veolia s’associe à la Food initiative pour refonder le système agroalimentaire mondial :

https://www.veolia.com/fr/newsroom/...

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!