Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
Le village qui veut sauver sa cascade
par Marc Laimé, 6 mai 2015

Dans l’Aveyron, citoyens et élus de tous bords font front pour sauver la cascade qui illuminait un village, mise à mal par une microcentrale hydroélectrique qui fonctionne dans le plus complète illégalité. Rien n’y fait, l’administration soutient le concessionnaire, comme la corde le pendu. Il paraît que François Hollande et Ségolène Royal oeuvrent de concert à ranimer le « dialogue environnemental » ? Devraient faire étape à Salles-la-Source...

Le petit village de Salles-la-Source en Aveyron, patronyme évocateur, possédait, il y a bien longtemps, une magnifique cascade, joyau incomparable blotti en son coeur.

Las, une affreuse microcentrale hydroélectrique, propriété d’un odieux Thénardier, l’assécha.

Cela fait maintenant bientôt cinq ans que les deux cent adhérents de l’association Ranimons la cascade se battent obstinément pour empêcher l’octroi d’une nouvelle autorisation et demander la fin d’une concession… pourtant échue depuis 10 ans !

Et remuent ciel et terre pour contester la manière ahurissante avec laquelle l’Administration (Police de l’eau / DREAL / Ministère de l’Environnement) traite ce dossier.

L’association a déjà gagné plusieurs procès devant le tribunal, obtenu de nombreux avis favorables de la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA), quant à la communication de diverses pièces du dossier, a le soutien de tous les élus du département, de l’UMP à EELV, a obtenu la publication de plus de 300 articles de presse, a mis en évidence des fraudes évidentes dans la comptabilité de la microentreprise…

Rien n’y fait.

Salles-la-Source est un autre exemple vivant, concret et parlant, des comportements extrêmes de l’Administration lorsqu’elle veut défendre, envers et contre tout, un projet indéfendable pour quelque obscure raison... Ici, y compris contre les élus, qui s’affichent, au moins en public, tous favorables à la renaissance de la cascade...

PDF - 1000 ko
Histoire d’une spoliation et d’un saccage

A SONG :

Macky Messer

Lotte Lenya sings Mack the Knife original German, 1920’s

impression

pas de commentaire. ajoutez le votre!