Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
La future gare TGV de Montpellier sous les eaux...
par Marc Laimé, 13 octobre 2016

Eternel retour du même, Montpellier à nouveau. Après combien de morts la question des inondations va-t-elle enfin être prise au sérieux ?

La métropole de Montpellier subissant de fortes pluies, a été placée dans la matinée du 13 octobre 2016 en alerte orange inondation.

Les services de la collectivité postaient à mi-journée un tweet avec une carte indiquant les zones inondées par débordement des cours d’eau.

Parmi ces zones se trouvent celle de la future gare TGV.

L’emprise foncière de cette future gare TGV empiète sur une zone rouge du PPRI, ce qui n’a pas empêché le préfet du département et le Syndicat du bassin de l’Or de donner leur accord à la construction de cette gare, que la métropole de Montpellier entend utiliser pour lancer de nouveaux projets d’urbanisme.

Dans le courant de l’après midi, la météo annonçait :

- 300 à 400 mm d’eau en 36 heures ;

- un passage probable en alerte rouge, dans la soirée ou demain matin ;

- une crue décennale pour le Lez (comme en décembre 2003) voir plus...

Comme cet épisode méditerranéen est couplé avec du vent et une forte houle, les habitants de Palavas (ville en bord de mer) ont quelques soucis à se faire : comment va se faire la vidange du Lez dans la Méditerranée avec la montée du niveau de la mer provoquée par la tempête ?

vigiecrue : http://www.vigicrues.gouv.fr/niveau...

Lire aussi :

- La gare TGV de la Mogère prochainement "gare à betteraves ?"

http://npaherault.blogspot.fr/2016/...

Blog NPA 34

impression

commentaires

1 La future gare TGV de Montpellier sous les eaux...

Il n’y aura jamais assez de morts ou de sinistrés pour faire face à la cupidité d’une minorité constituée d’entreprises du BTP et de quelques élus vaireux...

poste par Damien - 2016-10-14@08:19 - Répondre à ce message
2 La future gare TGV de Montpellier sous les eaux...

Bien que soutenue pendant 36h, la distribution des pluies a été hétérogène : entre 160 et 180 mm sur Montpellier mais 300 mm au Nord. On est bien passé en alerte rouge le 13 au soir et le 14 au matin.
Malgré les crues urbaines (ruissellement) et des affluents, il n’y a pas eu de débordement du Lez, le "reprofilage" géométrique du lit avec digues a fait son effet d’évacuateur cette fois-ci.
Les vents ont tourné, réduisant et orientant la forte houle, mais Valras plage et le Cap d’Agde à l’ouest ont été plus touchés. Au Cap d’Agde, un récent ensemble immobilier de 18 villas de bord de mer a été fragilisé, la houle ayant détruit les enrochements de protection.
Les facteurs intensité des pluies (absence de pointes) et orientation des vents ont donc modéré les effets de l’épisode méditerranéen.
Mais ça n’enlève rien au risque d’inondation majeure bien réel. Question de temps.
Señor Météo attend peut-être que la gare TGV soit construite...

poste par JacquesP - 2016-10-18@10:30 - Répondre à ce message
3 La future gare TGV de Montpellier sous les eaux...

complément données sur la crue (station Garigliano, assez en amont de la ville) http://www.rdbrmc.com/hydroreel2/st...

poste par JacquesP - 2016-10-18@16:10 - Répondre à ce message
4 La future gare TGV de Montpellier sous les eaux...

http://www.vigicrues.gouv.fr/niveau...
et
suivi en temps réel des crues sur Lez-Mosson sur Réseau de bassin RMC Rhône Méditerranée Corse - http://www.rdbrmc.com/hydroreel2/

34 : http://www.rdbrmc.com/hydroreel2/li...
Lez à Lattes 3ème écluse : http://www.rdbrmc.com/hydroreel2/st... (avec pluviomètre)
Lez à Garigliano (Montpellier) : http://www.rdbrmc.com/hydroreel2/st...
Lez à Montferrier : http://www.rdbrmc.com/hydroreel2/st...
Lirou au Triadou (affluent Lez) : http://www.rdbrmc.com/hydroreel2/st...
Mosson à St Jean de Vedas : http://www.rdbrmc.com/hydroreel2/st... (avec pluviomètre)
Hors bassin, à St Drézéry http://www.rdbrmc.com/hydroreel2/st... (pluviomètre slt)

NB : étonnant - les 13-14 oct, j’ai vainement cherché sur Vigicrue une alerte pour Lattes (Lez aval), maintes fois inondé dans le passé, alors que le rdbrmc dispose des infos en temps réel... !!??

Serait-ce parce que le maire de Lattes, C. Meunier, est aussi président du Syndicat de bassin du Lez (SyBLe) et grand bétonneur devant l’Eternel ?

Ou alors j’étais fatigué...

Nota sur les 13-14 oct : (sachant que la Mosson se jette dans le Lez en aval de Lattes)

quand on a 160 mm/42h* de pluie à Lattes (pic de 37 mm/6h), on peut avoir 210 mm/42h à St Jean de Vedas (pic de 58 mm/6h) - (* idem St Drézéry)
le 14 oct, la Mosson a eu un débit de crue moyen/journalier de 116 m3/sec à St Jean de Vedas pendant que le Lez avait 45 m3/sec à Lattes 3ème écluse
le 14 oct, pointe de crue à St Jean de Vedas de 250 m3/sec et à Lattes de 90 m3/sec
hauteur de crue maxi le 14 oct à Lattes : 3,85 m (crue historique 5,3 m en 2014) et à St Jean de Vedas : 5 m (crue historique ? non renseigné)

D’où l’importance de la station de mesure de Lattes 3ème écluse pour Vigicrue !!... peut-être que Cyril Meunier n’y tient pas trop...

poste par JacquesP - 2016-10-27@23:36 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!