Vous voyez ce message parce que votre navigateur ne peut afficher correctement la mise en page de ce site. Effectuez une mise à jour vers un butineur qui supporte les standards du web. C'est gratuit et sans douleur.

NE PAS CLIQUER
LES EAUX GLACÉES DU CALCUL ÉGOÏSTE
REMOUS
L’Europe autorise Veolia à prendre le contrôle de la Société des eaux de Marseille et de la Stéphanoise des eaux.
par Marc Laimé, 31 juillet 2009

Dans une communication en date du 31 juillet 2009, la Commission européenne annonce avoir autorisé, en vertu du règlement de l’Union Européenne sur les concentrations, le projet du rachat par la société française Veolia Eau-Compagnie Générale des Eaux ("Veolia Eau") des participations de la société française Lyonnaise des Eaux ("LDE") dans trois filiales communes détenues conjointement avec Veolia Eau, à Marseille, Arles et Saint-Etienne..

Epilogue communautaire d’un interminable feuilleton, puisque c’est il y sept ans, en 2002, que le Conseil de la concurrence français avait enjoint Veolia et Suez de décroiser la dizaine de filiales communes qu’elles avaient créé depuis des lustres en France et dans les DOM-TOM, situation il est vrai qui mettait à mal le discours convenu des deux leaders du cartel sur la « concurrence » censée régner sur les marchés de l’eau…

Les trois filiales concernées sont la Société des Eaux de Marseille, la Société des Eaux d’Arles et la Société Stéphanoise des Eaux.

La Commission a conclu que la concentration n’entraverait pas significativement une concurrence effective dans l’espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

(On aime le « significativement »).

Veolia Eau est une filiale du groupe Veolia Environnement, active sur la totalité du cycle de l’eau, du prélèvement au recyclage, via la gestion déléguée de services d’eau et d’assainissement et l’installation d’ouvrages et de solutions techniques.

Les sociétés dont Veolia Eau envisage d’acquérir le contrôle exclusif sont actives dans le sud de la France, dans la distribution et l’assainissement de l’eau, ainsi que dans les secteurs de la propreté et de l’éclairage public.

Lyonnaise des eaux et Veolia Eau ont donc décidé de se vendre mutuellement leurs participations dans neuf filiales communes qu’elles contrôlent conjointement. Et discutent fiévreusement depuis plus d’un an pour boucler tous les détails, parfois rugueux, de l’opération.

A l’issue de l’opération envisagée, Veolia Eau prendra le contrôle exclusif de trois d’entre elles : la Société des Eaux de Marseille, à l’exception de deux filiales (Société d’exploitation du réseau d’assainissement de Marseille et Société provençale des eaux), la Société des eaux d’Arles et la Société stéphanoise des eaux).

La prise de contrôle des six autres filiales communes par Lyonnaise des eaux fait l’objet d’une notification distincte, actuellement en cours d’instruction (affaire M.5461 Lyonnaise des Eaux / Sociétés de distribution d’eau et d’assainissement).

Manquerait plus que cette seconde affaire capote, nos amis se retrouveraient dans l’embarras…

L’enquête menée par la Commission a montré, selon les termes du communiqué, « que l’opération projetée par Veolia Eau n’aurait pas d’effet préjudiciable sur la concurrence sur les marchés concernés des secteurs de l’eau et de la propreté en France, compte tenu notamment des parts de marché limitées des sociétés à acquérir, et du contrôle que Veolia Eau exerçait déjà conjointement avec LDE sur leur activité. »

Marseille pro-consulat de Veolia ?

Le 6ème Forum mondial de l’eau, organisé par le Conseil mondial de l’eau, présidé par M. Loïc Fauchon, P-DG de la société des eaux de Marseille, désormais propriété de Veolia, aura lieu… à Marseille en mars 2012.

L’actuel contrat de délégation de service public pour la gestion de l’eau de la capitale phocéenne, actuellement confié… à la Société des eaux de Marseille, se termine peu après.

Nous proposons que le 6ème Forum mondial de l’eau s’appelle désormais le 6ème Forum mondial de l’eau de Veolia.

Quitte à ce que Lyonnaise des Eaux-Suez en conçoive un second.

La Saur un troisième.

Ce qui permettrait à cet événement planétaire d’être géré à l’avenir par la puissance publique, qui n’aurait jamais du consentir que pareil événement soit affermé au secteur privé.

Pour en savoir plus sur la décision de la Commission :

Competitions Cases from 5450 to 5499

impression

commentaires

1 L’Europe autorise Veolia à prendre le contrôle de la Société des eaux de Marseille et de la Stéphanoise des eaux.

Et Lille ? et la société des eaux de Versaille ?

poste par katanabre - 2009-08-5@11:04 - Répondre à ce message
2 L’Europe autorise Veolia à prendre le contrôle de la Société des eaux de Marseille et de la Stéphanoise des eaux.

" Le 6ème Forum mondial de l’eau, organisé par le Conseil mondial de l’eau, présidé par M. Loïc Fauchon, P-DG de la société des eaux de Marseille, désormais propriété de Veolia, aura lieu… à Marseille en mars 2012. "

Sourions, ce sont les vacances :

Les Premières Universités Européennes d’été d’IGEPAC ont lieu ce vendredi 14 août au siège social.

PS : Les réservations sont closes pour cette année, désolé.

poste par Pierre PETIT - 2009-08-6@14:40 - Répondre à ce message
vous aussi, reagissez!